OJapon
by on 17 July 2020
42 views

En fonction des pays, les critères de beauté et d’esthétisme peuvent être diamétralement opposés.
Alors qu’en occident, on tente désespérément de réaligner ses dents à grand renfort d’appareils d’orthodonties, au Japon avoir des canines proéminentes à l’instar de crocs est très tendance. On nomme ce phénomène Yaeba (multicouches de dent).

Cette mode dite « des dents de travers » est telle que des spécialistes du Yaeba ont vu le jour. La technique consiste, sur une dentition droite, à faire sortir du rang certaines dents ou à se faire implanter des dents supplémentaires (150 à 400 euros l’ajout d’une dent). Il est même possible de se faire aiguiser les canines pour les rendre plus attrayantes encore !

A l’origine cette malformation est naturelle ! En effet, 12,5 % de la population est concerné par cette irrégularité.

Mais pourquoi les personnes ayant de superbes dents alignées font intentionnellement le Yaeba me direz-vous ?

Il semblerait qu’avoir une sur numération des dents donnerait un côté enfantin qui séduirait les hommes. En effet, les canines mal ordonnées offriraient une impression juvénile au sourire d’une jeune femme. Et c’est une actrice (Tomomi Itano) qui est à l’origine de cette engouement pour le Yaeba.

Bien que les hommes trouvent cela séduisant chez les femmes, celle-ci sont loin d’être du même avis lorsque le Yaeba concerne les hommes.

On constate donc qu’avoir des dents parfaitement disposées est loin d’être la priorité au Japon. Et vu les coûts de l’orthodontie, qui de surcroit ne sont pas remboursés (7000 – 8000 € soit 1 000 000 yen), on comprend qu’il vaut mieux mettre le Yaeba en valeurs et en faire un nouveau standard de beauté plutôt que d’en faire un défaut d’esthétisme !

Marino pour ojapon.com
Sources : internet

Posted in: Culture japonaise
Be the first person to like this.