Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 19803 OJaponais
dont 1379 correspondants japonais
 et   
413 Blogs
115 Vidéos
 
63 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Au Japon, comme ailleurs, la mort est un sujet très tabou. Lorsque celle-ci intervient dans une maison ou un appartement et qu’en plus elle est de nature violente (meurtre, suicide, esseulée, …), on nomme ces habitations « Jiku Bukken » ou bâtiments d’incidents ! Les superstitions sont tellement ancrées dans la culture japonaise que l’on craint, en habitant ces lieux, de s’attirer un mauvais karmmore

Kakemono ou Kakejiku se traduit par « Objet accroché » (Kakeru : accrocher ; Mono : objet). Venu tout droit de Chine et importé en même temps que le bouddhisme au VIème siècle, le Kakemono est à l’origine, un support pour conserver les écrits bouddhistes. Au Japon, le terme se banalise par la suite pour désigner un rouleau destiné à être accroché au mur, le plus souvent une peinture ou une calligrmore

Dans les années 1990 au Japon, apparait une nouvelle forme de composition florale : le Kokedama. Cet art floral s’inspire des techniques existantes comme le Bonsaï et l’Ikebana. Il se présente sous la forme de sphères de mousse relativement simples à réaliser et se composent, pour la méthode traditionnelle, d’argile noire (Ketoh) et rouge (Akadama). Le mélange est pétri jusqu’à l’obtention d’une pmore

Peut-on du jour au lendemain disparaitre sans laisse de traces ; tout quitter sans se retourner, abandonner femme, enfants, maison, travail ? Au Japon, ce phénomène se nomme Johatsu littéralement « évaporé ». Cent mille japonais se volatilisent ainsi chaque année sur l’archipel sans qu’il soit alors possible de les retrouver. Ces disparitions ont un dénominateur commun : l’honneur. L’honneur tiemore

Le Meigen (Tsuru-uchi) est une technique d’exorcisme avec un arc mais sans les flèches. Ce rituel magique était utilisé pour chasser les mauvais esprits. Pour cela, seul le bruit était nécessaire. Il leur faisait peur, les mettant ainsi en fuite ! Purement folklorique à son origine, le Meigen semble dater de l’époque Heian (VIII - Xème siècles). Au commencement, la pratique avait lieu lors des amore

Le Funa-zushi est un poisson salé fermenté. Pour faire du Funa-zushi, il faut beaucoup de patience. En effet, ce met traditionnel a une fermentation lente qui se fait dans du riz vapeur. Ce Nare-zushi (ou vieux poisson) est concocté à base d’une carpe nommée Nigoro-buna que l’on trouve uniquement dans le lac de Biwa. Son secret de fabrication est conservé dans les environs de Kyoto d’où il est orimore

Au Japon, plus de 2000 décès de personnes âgées, seules et isolées sont déclarés chaque année dans la ville de Tokyo. Ce fait bouleversant porte le nom de Kodokushi : la mort solitaire. Pour les cas les plus dramatique, le décès est découvert des mois voire des années plus tard. Il concerne le plus souvent des hommes et des individus âgés de plus de 65 ans. Les japonais âgés vivent de plus en plmore

Inscrit depuis 2003 sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, le Bunraku est ce que l’on peut appeler un trésor culturel. Cet art regroupe à lui seul trois métiers : le narrateur, le joueur de Shamisen et le montreur ou marionnettiste. Le Bunraku est un théâtre japonais dont les personnages sont de grandes marionnettes manœuvrées par au moins trois marionnettistesmore

Les japonais savent très bien comment rendre l’été et sa chaleur supportables. Dans les rues de Nagasaki au sud du l’archipel, fraicheur rime avec … Crème glacée ! Et pas n’importe laquelle : la glace Chirin-Chirin. Son doux nom qui sonne comme un délice est une onomatopée et s’apparente au son que faisait la clochette en laiton qui était accrochée à l’époque aux charrettes des vendeurs de glacemore

Le parc d’Inokashira serait un lieu magnifique, cadre idéal pour un rendez-vous amoureux mais c’est sans compter sur une étrange malédiction qui plane en ces lieux ! Le parc d’Inokashira se situe dans la partie ouest de la ville de Tokyo, il possède un étang où il est possible de louer une barque pour une ballade bucolique au fil de l’eau. Le parc abrite également le temple d’une divinité, Benzamore