Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 16602 OJaponais
dont 1271 correspondants japonais
 et   
373 Blogs
111 Vidéos
 
63 Festivals japonais
247 Actualités


                          


Culture japonaise - Les idoles japonaises




Terme anglais utilisé au Japon pour désigner une activité artistique et non un statut d’IDOLE ou STAR comme en occident ; l’Idol Japonaise ou Idole (Aidoru) est une « Idole ou starlette » auprès de la jeunesse.

Ces artistes juvéniles sont très médiatisés, on les retrouve dans la chanson, les séries télévisées, l’animation ou encore dans le mannequinat. Les Idoles sont souvent sous contrat pour une durée déterminée de quelques mois à plusieurs années. Produites au Japon dans les années 1960 en très grande quantité, seules quelques unes atteindront la gloire et la richesse contrairement aux idées reçues…

Bon nombre retourneront très vite dans l’anonymat le plus complet. Cependant, le concept se répand en Asie et jusqu’à atteindre les côtes de l’Amérique Latine.
L’expression désigne aussi bien les garçons que les filles !

Sélectionnés très jeunes et principalement pour leur physique au cours d’auditions proposées par de grandes maisons de production, ces artistes en herbe sont ensuite formés au chant et à la danse, à la comédie, à la promotion et à la vente de leur image ; animent des shows TV, des émissions de radios, tournent des films et des séries, des publicités, participent à des comédies musicales, etc…

Malgré toutes ces activités, les idoles ne perçoivent qu’un salaire plus ou moins correct en fonction de leur notoriété, la grosse majorité des gains revenant directement à leur agence !
L’image véhiculée par ces ambassadeurs et ambassadrices de la jeunesse doit être glamour, sage, gaie, sympathique et innocente !

Leur activité artistique est éphémère, le moindre écart de conduite peut abréger prématurément une carrière naissante. La majorité de ces « ado-stars » sonne souvent le glas de leur vie de strass et de paillettes… Une Idole se devant d’être jeune et enfantine ! Délaissées ensuite par les producteurs et le public, elles reprennent souvent leur vie d’avant dans l’indifférence totale.

Cependant, certaines idoles arrivent à tirer leur épingle du jeu et à se faire une belle place sous les feux du succès une fois adulte, c’est le cas notamment de Namie Amuro ou du groupe Arashi, stars de la chanson ou de Ryoko Shinahara en tant qu’actrice.

Certaines idoles tentent de se démarquer en faisant du hors normes, pour exemple « Bis », ancien groupe composés d’idoles japonaises féminines (2010-2014) qui loin de faire dans le traditionnel « So Cute », a choisi un côté plus trash, ces membres allant même jusqu’à poser pour des photos de charme, dénudées !

Néanmoins, l’« Idol Attitude » est une belle machinerie pleine d’avenir, de nouvelles recrues arrivant sans cesse sur le marché pour renflouer ce système bien rôdé !

Marino

Commentaires