Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 15883 OJaponais
dont 1244 correspondants japonais
 et   
360 Blogs
111 Vidéos
 
64 Festivals japonais
243 Actualités


                          


Culture japonaise - Le nouvel an au Japon




Le Nouvel An (Oshogatsu ou Ganjitsu) est l’une des fêtes les plus importantes de l’année au Japon et dure plusieurs jours.

Les japonais prennent des congés sur cette période (du 1er au 5 janvier) pour préparer le réveillon et certains en profitent pour partir en voyage à l’étranger.

Si autrefois, il était basé sur le calendrier chinois, depuis 1873 le Japon utilise le calendrier grégorien ; le jour de l’an officiel au Japon est donc le 1er janvier !

Pour bien commencer l’année, il faut bien la terminer ! Une devise que les japonais ont bien compris : toute affaire commencée doit être bouclée avant l’Omisoka, le réveillon du 31.
Les derniers jours de décembre, les japonais pratiquent l’Osoji : le grand nettoyage. Cela fait office de rite de purification de la maison ; les papiers Shoji sont changés, les objets cassés ou abimés sont remplacés, les tatamis aérés.

Les portes des maisons sont décorées avec un Kadomatsu (objet décoratif traditionnel du nouvel an) et un Shimenawa (corde sacrée utilisée au Japon, constituée de torsades de paille de riz et tressée de gauche à droite). Dans le Tokonoma (petite alcôve au plancher surélevé en tatami) de la maison surmonté d’un Shimenawa, on dépose l’offrande : le Kagami Mochi, deux gâteaux de riz empilés accompagnés d’une petite orange amère appelée Daidai.

Pour le repas du réveillon, au menu, soupe chaude et soba appelées Kake (dettes) symbolisant les dettes épongées de l’année !

Les plats de ce début d’année sont préparés à l’avance, la tradition voulant que l’on ne fasse rien les premiers jours de la nouvelle année. On déguste le Zoni, bouillon constitué d’un Mochi, de légumes et de sauce soja ou de miso blanc. Le mochi se prépare en famille et se consomme avec du Amasaké (saké sucré peu alcoolisé).

Après Omisoka, le 1er janvier et souvent dès minuit, il est de coutume de se rendre au temple Bouddhiste ou au sanctuaire Shinto pour la première visite de l’année au temple « Hotsumode ».
On y boit le premier saké de l’année, le Toso, servi dans des coupelles laquées.

Ce saké est préparé avec des herbes médicinales garantissant une bonne santé pour l’année.
On se rend aussi au temple pour prier et se faire tirer les prédictions pour la nouvelle année. De nombreux temples font sonner dans la nuit du 31 décembre, une cloche japonaise le « Bonsho » cent huit fois pour chaque péché de la tradition religieuse bouddhiste.

Le premier levé de soleil de la nouvelle année (Hatsuhinode) reçoit également une attention toute particulière car il symbolise « toutes les promesses heureuses pour l’année à venir ».

La tradition veut que l’on effectue des visites de politesse à la famille et aux amis. Les enfants reçoivent des étrennes (Otoshidama) et pour qu’ils fassent de beaux rêves qui leurs assureront une année douce et prospère, on dépose sous leur oreiller une image de Takarabune, le navire aux 7 divinités du bonheur.

Le mois de décembre est la période où les salariés reçoivent des bonus, échangent des cadeaux (nourritures, alcools, objets de décoration) entre collègues et partenaires commerciaux (O-Seibo) d’une valeur de 5000 yens soit 30 euros environs.

Il est d’ailleurs très fréquent de fêter la fin de l’année et la nouvelle année entre amis ou collègues lors de soirées appelées Bonenkai et Shinnenkai.

Jusqu’au 31 décembre, on souhaite « Yoi Otoshi o !» « Bonne Année ! »
A partir du 1er janvier, « Akemashite Omedeto Gozaimasu !» littéralement « Félicitations à l’aube de cette nouvelle année ! »

Des cartes de vœux sont envoyées et se doivent d’arriver impérativement le jour de l’an, pratique ancestral de l’époque Heidan.

En famille ou entre amis, on joue aux cartes et notamment au Karuta, jeu de cartes des cents poèmes ; pour se divertir, les garçons font voler des cerfs-volants et les filles jouent à la raquette et au volant !

Le plus important est bien sur de commencer cette nouvelle année avec optimisme et bonne humeur !

Maintenant, à mon tour de vous souhaiter à toutes et tous :
Une Belle et Bonne Année 2015 !

« Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité ! » Antoine de Saint-Exupéry

Marino pour OJapon

Commentaires