Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 16756 OJaponais
dont 1280 correspondants japonais
 et   
377 Blogs
111 Vidéos
 
63 Festivals japonais
247 Actualités


                          


Créatures japonaises - Ryû (Dragons)




Les dragons sont considérés au Japon comme des divinités. Généralement, on les implore pour faire tomber la pluie.

En Chine, on les considère plus comme des créatures provoquant orages, tempêtes et crues, cependant, l’apparition d’un dragon reste de bon augure. Le dragon fait parti des quatre heureux présages avec le Phénix, la Tortue et le Kirin (sorte de licorne). En japonais, on désigne le dragon par le terme Tatsu (Ryû et Ryô étant les prononciations sino-japonaises).

On constate que les rites liés aux dragons sont très présents au sein de l’aristocratie. En effet, ces divinités étaient surtout invoquées lors de fêtes célébrées à l’intérieur de l’enceinte du Palais Impériale, notamment lors de la fête des Cinq Dragons (Goryusai).

Chaque Roi Dragon représente une direction et un élément :
- Le Dragon bleu, Seiryu protège l’Est et correspond à l’élément bois ;
- Le Dragon rouge, Sekiryu protège le Sud et représente l’élément feu ;
- Le Dragon blanc, Hakuryu protège l’Ouest et correspond à l’élément métal ;
- Le Dragon noir, Kokuryu est le protecteur du Nord, son élément est l’eau ;
- Le Dragon jaune, Koryu représente le centre, la terre est son élément.

Selon le Honzo Komoku (ouvrage ancien sur la médecine chinoise) et le Wakan Sanzai Zue (encyclopédie illustrée sino-japonaise), le corps du Ryû est constitué en neuf parties : une tête de chameau, des bois de cerf, des yeux de lièvre de couleur rouge, des oreilles de bœufs, un cou de serpent, un ventre de Mizuchi (cf Les créatures fantastiques : article n°2), des écailles de poisson, des pattes de tigres et des griffes de rapace.

Le nombre de griffes varient de 5 à 3 selon les représentations. En effet, les reproductions avec 5 griffes sont exclusivement réservées à l’Empereur. Pour les fonctionnaires, la préférence se porta sur le dessin à 3 griffes, le chiffre « 4 » en japonais et en chinois étant un homophone du mot « mort ». A noté que le dragon coréen possède lui 4 griffes !

Les dragons sont également pourvus de longues moustaches et d’une barbichette. Ils ont des écailles sur le dos et sous la gorge, et une crête sur la tête leur permettant de voler. La légende veut que certains dragons plus sensibles au froid possèdent une perle sous le menton leur permettant de se réchauffer ! Bien entendu, ce trésor serait très prisé par les hommes !

Les dragons sont des serpents à l’origine et seul un individu sur cent million peut prétendre à devenir un dragon un jour. Il lui faut atteindre l’âge de 500 ans pour qu’apparaissent des pattes sur son corps, faisant de lui un Chi ou Amaryô (dragon des pluies). Cinq siècles plus tard, des cornes lui poussent, il devient alors un Kyû. Surviennent les écailles, il évolue en Ko ou Mizuchi. Et encore cinq siècles après, il se change enfin en Ryû ou Tatsu.

Il lui faudra encore un millier d’années sous cette forme avant que des ailes lui poussent, le transformant en Oryû. Il semblerait selon le Setsumon Kaiji, que les dragons soient capables de se transformer et de changer de taille à loisir, certains pourraient même devenir invisibles à volonté !

Marino pour Ojapon.com

Commentaires