Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 21399 OJaponais
dont 1439 correspondants japonais
 et   
432 Blogs
115 Vidéos
 
61 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Culture japonaise - Koinobori




Les Koinobori, dont la signification en japonais est « drapeaux ou banderoles », sont des manches à air ayant la forme de Carpe Koi.

Elles sont hissées pour célébrer la journée des enfants « Kodomo no hi », anciennement appelée « Yango no sekku » qui est un événement traditionnel au Japon et que l’on fête le 5 mai.
Une fable chinoise raconte que les carpes du fleuve jaune Huang He, le plus long fleuve de Chine derrière le Yangzi Jiang, s’envoleraient vers les cieux après avoir remonté le fleuve, en se transformant en dragons.

Koinobori tiendrait son origine de cette légende qui rend hommage à la persévérance, le courage et à la force dont font preuve les carpes en remontant les rivières et les cascades à contre courant. Et ce sont ces qualités que l’on espère retrouver chez les garçons de la famille !
Selon la coutume, ces bannières qui représentent des carpes sont accrochées le long de longues perches en bambous.

La première carpe évoque le père, c’est la plus large et elle est de couleur noire. Cette carpe se nomme Magoi. La seconde carpe de couleur rouge est Higoi, elle symbolise la mère. Puis sont ajoutées des petites carpes pour chaque enfant. On y ajoute parfois aussi des rubans blancs et rouges pour figurer les flots des rivières.

Seules les familles ayant des enfants mâles dressent des koinobori devant leur maison. En effet, même si de nos jours cette fête est consacrée à tous les enfants, Kodomo no hi célèbre les garçons en particulier ; les filles, elles, sont commémorées lors de la fête du Hina Matsuri, la fête des poupées, le 3 mars.

Ces rites traditionnels, hauts en couleurs, sont l’occasion de souhaiter bonheur et santé aux enfants.

Marino pour Ojapon.com

Commentaires