Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 17495 OJaponais
dont 1306 correspondants japonais
 et   
382 Blogs
112 Vidéos
 
63 Festivals japonais
248 Actualités


                          




Les Obito (Grands hommes), les Daidaboshi ou Daidarabotchi, Daidarabô ou Dêrabotchi (Très grands gaillards) et les Yama-Onna (Géantes des montagnes) sont des créatures qui vivent dans les montagnes. Les Obito et les Daidaboshi sont vêtus d’un pagne en feuillage et sont le plus souvent pieds nus ou portent des sandales fabriquées en bambou.

Ils vivent en contacts avec les humains et ne sont pas mauvais même si parfois ils ont l’apparence d’ogres et que certains les craignent.
Les Obito et les Daidaboshi sont des « faiseurs » de montagnes et d’étangs.
Parmi les Obito, on trouve les Yama-Otoko (Homme des montagnes). Ils n’ont pas vraiment de lieu d’habitation mais la montagne est leur refuge.

Ils sont immenses, certain pouvant atteindre plus de trois mètres. On les représente avec une chevelure ébouriffée, une barbe épaisse et des yeux luisants. Ils ont une force colossale qui leur permet de soulever des rochers énormes avec extrêmement de faciliter.
Cependant, ce sont des êtres au caractère très doux et qui ne se servent jamais de leur force pour blesser les gens.

Les Yama-Otoko sont férus de boulettes de riz et de saké et pour satisfaire leur gourmandise, ils proposent leur service dans les villages pour transporter les troncs des arbres en échange d’une boulette par tronc. Et gare aux mauvais payeurs car même si ils sont dociles, ils peuvent devenir rancuniers si le compte de boulette n’est pas respecté !

Les Daidaboshi se plaisent à fabriquer de gigantesque montagne. Comme les Obito, ils sont très complaisants et sympathiques. Lorsqu’ils se déplacent, ils laissent derrière eux des traces de pas énormes qui deviennent par la suite des lacs ou des étangs. Ils sont très serviables et viennent souvent en aide aux humains en déplaçant s’il le faut une montagne ou deux !

Ce sont néanmoins de grands impatients et les nombreux points d’eau dans la région témoignent de leurs trépignements lorsqu’ils tapent des pieds d’impatience comme les enfants. Les Yama-Onna que l’on nomme également Yama-Jorô (Demoiselles des montagnes) ou bien encore Yama-Hime (Princesse des montagnes) peuvent mesurer jusqu’à quatre mètres et sont des jeunes femmes très charmantes aux longs cheveux noirs. Mais contrairement à leur version masculine, les Yama-Onna n’hésitent pas à tuer celui qui aura l’audace de s’extasier devant leur grande beauté en lui suçant le sang.

Bon nombre de légendes font état de Yama-Onna se transformant en serpent ou encore en araignée géante pour poursuivre leur proie et la vider de son sang. Et il faut parfois beaucoup de ruse pour se débarrasser de la donzelle…

Marino pour ojapon.com

Commentaires