Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 16756 OJaponais
dont 1280 correspondants japonais
 et   
377 Blogs
111 Vidéos
 
63 Festivals japonais
247 Actualités


                          




Yama-Uba (sorcières des montages)
Appelées aussi Yamaba ou Yama-Haha (mères des montagnes), ces Yokai sont pareils à de très vieilles femmes et vivent dans les montagnes. Elles ont un aspect proche de celui des humains mais leur taille peut varier jusqu’à atteindre trois mètres pour les plus grandes. Elles sont habituellement vêtues d’un pagne en feuilles ou en guenilles. Les yeux des Yama-Uba sont étrangement brillants et ses doigts sont pourvus d’ongles extrêmement affilés. Leur bouche est ornée de dents semblables à des crocs et s’ouvre d’une oreille à l’autre. Elles ont une longue chevelure le plus souvent blanche ou rousse.

Il existe deux sortes de Yama-Uba : les Yama-Uba qui portent bonheur et qui apportent la fortune. Elles symbolisent la richesse et la fertilité de la montagne. Ces Yama-Uba qui « apportent la bonne fortune » sont alors vénérées comme des Kami de la montagne et certaines ont même un sanctuaire en leur honneur ; et les Yama-Uba qui assaillent les personnes dans le but de les dévorer. Elles enlèvent les enfants pour les manger ou bien s’attaquent aux voyageurs en les croquants pendant leur sommeil.

Mais toutes les Yama-Uba ne sont pas des dévoreuses d’humains. Certaines se contentent aussi de se nourrir d’insectes et de fruits. Elles aiment aussi le miso et le shoyu, qu’elles échangent contre des champignons et des fougères dans les villages.

Elles ont un très grand appétit et peuvent engloutir des quantités impressionnantes de nourriture.
Quelques Yama-Uba se plaisent aussi à élever des enfants. C’est le cas pour Kintarô. Cet enfant est figuré revêtu d’un tablier rouge sur lequel figure l’idéogramme « Kin » (Or). Il possède une force surhumaine et Il est armé d’une hache. Il symbolise la vigueur. Devenu adulte, il est devenu le puissant samouraï Sakato no Kinkeki. On le retrouve souvent représenté lors de Kodomo no hi, la fête des garçons. Tous les enfants élevés par les Yama-Uba ont développé des talents remarquables ou ont été gratifiés d’une force hors du commun.

Yama-Jii (Vieillards des montagnes)
Ce Yokai ressemble à un très vieux bonhomme au corps couvert de poils grisonnants. Il n’a qu’un seul œil et qu’une seule jambe. On le nomme également Yama-no-jô ou Yamachichi. Il est relativement doux et pacifique et ne tue pas les hommes pour les dévorer comme les Yama-Uba. On le considère à tord comme l’époux de cette dernière mais aucune histoire ne relate ou ne prouve ce fait !

Son pouvoir assez surprenant réside dans on cri qui résonne dans toute la montagne et peut secouer la terre et faire chuter les feuilles des arbres. Il est tel qu’il peut transpercer les tympans et peut conduire à la mort. Le Yama-Jii est tellement fier de son cri qu’il se plait à faire des concours de cris avec les hommes. Cependant, ces cris étant mortels pour les humains, ceux-ci le dupe pour y échapper. Heureusement, le Yama-Jii est naïf et se fait souvent avoir par les ruses des humains. Mais attention, il peut devenir effrayant s’il se rend compte que l’on se moque de lui et peut chercher à se venger.

Oni Baba (Sorcières)
Ce terme qualifie toutes les vieilles sorcières des légendes japonaises. On les appelle aussi Kijo (les femmes démones). Ce sont des ogresses qui se nourrissent de la chair et du sang des humains. Elles sont assez semblables d’apparence aux Yama-Uba.

La plus célèbre est l’Oni Baba d’Adachigahara. De son vrai nom Iwate. Cette femme sombra dans la folie après avoir tué par erreur sa propre fille en voulant sauver la princesse dont elle était la nourrice (Cf la pièce de théâtre Nô : Adachigahara).

Elle devint alors une Oni Baba se repaissant de la chair des pauvres voyageurs lui ayant demandé l’hospitalité pour la nuit dans sa grotte !

Marino pour ojapon.com

Commentaires