Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 14806 Membres
dont 1053 correspondants japonais
 et   
297 Blogs
101 Vidéos
 
62 Festivals japonais
208 Actualités


                          


Créatures japonaises - Kitsune (Renard)




Le terme japonais Kitsune désigne aussi bien le renard, l’animal, que le renard du folklore, l’esprit surnaturel. Le Kitsune comme son confrère le Tanuki est connu pour ses transformations surtout en être humain.

Le Kitsune est souvent associé à une divinité shintoïste dont il est semble-t-il le messager, Inari.
De nombreux mythes font état de Kitsune ; son origine pourrait venir aussi bien d’Inde que de Corée ou de Chine.

Certains de ces esprits renards peuvent avoir jusqu’à neuf queues, Kyûbi no kitsune. Le Kitsune serait pourvu d’une grande intelligence. Il serait doté de pouvoirs magiques et d’une vie extrêmement longue. Tout au court de son existence, il obtient des capacités surnaturelles.

Les Kitsune sont classés en deux catégories : les bons renards ou Zenko ; ce sont des renards célestes. On les associe au dieu Inari et les Yako ou Nogitsune qui sont des renards malicieux voire taquins.

Le Kitsune est le plus souvent décrit comme possédant neuf queues. Cependant, le nombre de queues indique plutôt que le renard est vieux et puissant car celui-ci acquiert des queues supplémentaires lorsqu’il atteint 100 ans.

Quand il reçoit sa neuvième queue, le pelage du Kitsune devient blanc ou doré et il gagne une capacité de clairvoyance qui s’étend à tout ce qui se passe dans le monde.

Passé un certain âge (entre 50 et 100 ans selon les récits), le Kitsune à l’aptitude de prendre forme humaine. Généralement, il se transforme en belles femmes ou en jeunes filles (on considère que le Kitsune est un esprit de type féminin d’où sa transformation en femme plutôt qu’en homme !!!) et plus rarement en homme, réservé au Kitsune les plus élevés spirituellement.

Pour pouvoir accomplir cette transformation, le renard doit placer sur sa tête un crâne ou des plantes (roseau ou large feuille) et s’incliner devant les sept étoiles de la louche du Nord (la Grande Ourse). Le point faible du Kitsune est le chien. En effet, celui-ci n’a pas son pareil pour dénicher les Kitsune métamorphes et la peur qu’il inspire aux renards leur fait perdre tout moyen et ils se retrouvent alors avec leur forme initiale.

Malgré cela, le Kitsune possède des capacités exceptionnelles telles que la possession de corps, la bouche et les queues qui produisent du feu ou des éclairs notamment chez le Kitsunebi (feu de renard). Il peut apparaitre dans les rêves, il peut voler ou devenir invisible ou encore créé des illusions et se transformer en éléments naturels comme la lune ou les arbres.

C’est aussi un grand gourmant friant de tofu, d’aburaage et d’azukimeshi. Quand une personne est possédée par un esprit renard, on nomme cette condition le Kitsunetsuki qui signifie « l’état d’être possédé par un renard ». Les femmes sont le plus souvent les victimes de ces possessions. Pour les libérer, un exorcisme est pratiqué dans un sanctuaire dédié à Inari. Le but est de provoquer l’éjection du Kitsune de la personne possédée.

En médecine, le Kitsunetsuki était reconnu comme une maladie mentale proche de la lycanthropie.
Souvent représentés comme des farceurs, les Kitsune peuvent faire preuve de malice mais aussi de malveillance. Ils aiment jouer des tours pour se moquer mais parfois ils peuvent être cruels par vengeance.

Bien qu’issu du folklore, Kitsune reste toujours représenté dans la culture populaire moderne et notamment dans les mangas (Naruto, Pokémon…), les animés (Pompoko,…) et les jeux vidéo (Tales of Symphonia, Flyff,…).

Marino pour ojapon.com

Commentaires