Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 14806 Membres
dont 1053 correspondants japonais
 et   
297 Blogs
101 Vidéos
 
62 Festivals japonais
208 Actualités


                          


Légende japonaise - Satoru-kun




Envie de connaitre votre avenir ? Faites appelle à Satoru-kun. Cette phrase pourrait sonner comme une publicité pour un site de voyance en ligne et pourtant on parle bien encore ici d’une légende urbaine. Celle de Satoru-kun…

Personne ne sait vraiment ce qu’est Satoru-kun ! Un esprit, un fantôme ou un démon ? Il apparait selon les dires sous les traits d’un jeune garçon mais comment en être sur puisque personne ne doit essayer de le voir !

Cet esprit connait le passé, le présent et le futur de chacun et est capable de répondre à n’importe quelle question.

Pour le convoquer, rien de plus simple. Il suffit de disposer d’un téléphone portable, de quelques pièces de monnaies et d’une cabine téléphonique publique à pièces. Cependant, il ne faut pas oublier qu’invoquer un esprit est un jeu dangereux car il peut y avoir des revers de médaille !

Lorsque les trois objets sont réunis, la première étape consiste à insérer une pièce dans le monnayeur de la cabine et de composer son propre numéro de téléphone. Puis de chanter la comptine suivante : « Satoru-kun, Satoru-kun, s’il vous plait, venez ici ! Satoru, Satoru, s’il vous plait, montrez-vous ! Satoru, Satoru, s’il vous plait répondez moi si vous êtes là-bas ! ».

Une fois cette étape effectuée, il faut raccrocher le combiné et éteindre son portable. 24 heures après, Satoru-kun appelle ! La première fois, il annonce où il se trouve puis il raccroche. Il rappellera par la suite plusieurs fois et se rapprochera de plus en plus. Lors de son dernier appel, il sera juste dernière vous.

C’est à ce moment très précis qu’il faudra lui énoncer sa question et cela en respectant 4 règles bien précises :
1/ Ne pas se retourner pour tenter de l’apercevoir (D’où la question, comment peut-on savoir que c’est un jeune garçon ?)
2/ Ne pas tenter de le toucher !
3/ Ne l’appeler que si on a une question à lui poser !
4/ Poser sa question rapidement lorsqu’il est derrière soi. (Ce n’est pas le moment d’avoir un trou de mémoire)

Brisez une de ces règles condamnerait à la mort et Satoru-kun transporterait alors sa victime dans les bas fonds de l’enfer ! (et oui, encore l’enfer !!!).

Cette légende urbaine semble inoffensive, si on fait abstraction de la descente aux enfers bien sur, mais combien de personnes ont déjà tenté l’appel à Satoru-kun ?

Marino pour ojapon.com

Commentaires