Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 18182 OJaponais
dont 1340 correspondants japonais
 et   
389 Blogs
115 Vidéos
 
63 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Culture japonaise - Le Koto




Instrument de musique traditionnel, originaire de Chine et importé au Japon au VIIème siècle, le Koto est une longue cithare d’environ 1m80 utilisée pour accompagner le théâtre Kabuki.
Autrefois, il était joué uniquement à la cour de l’Empereur.

Le koto se compose d’une caisse incurvée dont le bois est issu d’un arbre originaire de Chine et de Corée, le Paulownia. La caisse est pourvue de chevalets (Ji) en ivoire, mobiles, que l’on déplace pour modifier la vibration et la sonorité des cordes. Ces cordes au nombre de 13 sont en fil de soie (même si de nos jours on trouve des cordes synthétiques).

On les fait vibrer avec les doigts de la main droite, munis d’onglets, pendant que la main gauche pince les cordes et joue la mélodie. Le son du koto se rapproche beaucoup de celui de la harpe d’où son surnom de « Harpe Japonaise ».

Le concepteur de la musique de koto est Kengyo Yatsuhashi (1614-1685). Il a composé de nombreux solos dont le chef d’œuvre mondialement connu « Rokudan ». Ce morceau est joué dans une variation dont Kengyo Yatsuhashi est lui-même le créateur. On peut nommer aussi le tout aussi célèbre « Sakura ». D’autres musiciens sont représentatifs du koto et notamment Michio Miyagi (1894-1956) connu pour son œuvre « Haru no umi » et pour avoir créé le Jushichigen (koto à 17 cordes) et le Hachijyugen (koto à 80 cordes) ou encore Fumiko Yonekawa (1894-1995).

Le koto se décline en 17 (Jushichigen : Jushichi pour 17 et Gen pour corde), 20 (Nijugen), 25 (Nijugogen), 30 (Sanjugen) et 32 cordes (Sanjunigen). Concernant le Hachijugen (80 cordes), il n’existe qu’un seul exemplaire, celui créé par Miyagi lui-même.

Pour les musiciens célèbres de koto moderne, on peut citer Kimio Eto (1924), joueur de koto aveugle.

Le koto s’interprète généralement seul. Lorsqu’il est accompagné du shamisen (luth) et du shakuhachi (flûte), on nomme cette formation Sankyoku.

Petite découverte pour ceux qui sont plus koto moderne que koto traditionnel :
https://www.youtube.com/channel/UCDyb2L … Vjg/videos

Marino pour ojapon.com

Commentaires