Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 16418 Membres
dont 1177 correspondants japonais
 et   
330 Blogs
107 Vidéos
 
64 Festivals japonais
227 Actualités


                          


Culture japonaise - Le Gobô




Cette semaine, le Gobô est à l’honneur.

Alors, non ! Ce n’est pas le nom d’un super héros tout droit sorti d’un manga ni celui d’un Yokai maléfique ! Non, non ! Le Gobô, c’est tout simplement une plante comestible dont les japonais sont amateurs !

On trouve le Gobô fréquemment en été dans les fossés qui bordent les chemins de campagne. En Europe, on le connait sous le nom de Bardane commune.

Cette plante, de la famille des Asteraceae, est bisannuelle et se développe au cours des mois de juillet et août pour être consommée généralement en hiver. Elle peut atteindre facilement les deux mètres de hauteur. La plante est très répandue dans les pays d’Europe et d’Asie ainsi qu’en Russie.

C’est un végétal très nourrissant et c’est pour cette raison qu’au moyen âge on le retrouvait régulièrement dans les assiettes car la plante était réputée pour sa tenue au ventre et ses vertus dermatologiques et diurétiques.

Dans le Gobô, c’est sa racine brune et mince qui est consommable ; elle peut atteindre jusqu’à un mètre de long. Son goût est assez proche de celui de l’artichaut.

Si au Japon et en Corée, le Gobô a surtout une utilisation culinaire, en Chine ce sont ses vertus thérapeutiques qui sont recherchées.

Le Gobô a une technique bien à lui pour se reproduire ! Ses fruits possèdent des petites attaches qui s’épinglent aux poils des animaux ou aux vêtements des promeneurs et c’est ainsi que les graines de Gobô sont semées sans la moindre difficulté !

Le Gobô peut être préparé en salade, en lamelles finement émincées ou tout simplement en un mélange de plusieurs légumes, mais toujours cuit !

Marino pour ojapon.com

Commentaires