Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 15560 OJaponais
dont 1227 correspondants japonais
 et   
351 Blogs
109 Vidéos
 
64 Festivals japonais
240 Actualités


                          


Culture japonaise - Le bento




On ne peut évoquer le Japon sans parler de cet incontournable qu’est le Bentô.

Ce terme désigne un casse-croute ou un en-cas. Celui-ci est joliment déposé dans une boite et est destiné à être consommé hors de la maison. Il a un rôle important dans la vie japonaise.

Le Bentô remplace aisément le sandwich tout en ayant des qualités nutritives beaucoup plus intéressantes. Le coté pratique de la boite à Bentô ou « Bentô Bako » réside dans le fait qu’elle est cloisonnée car cela favorise alors le transport de divers aliments. L’autre atout du Bentô est qu’il peut être consommé absolument partout (train, avion, école, parc, …). Les aliments sont préalablement découpés puis disposés dans des compartiments. Le tout doit pouvoir se manger avec des baguettes ou les doigts !

L’équilibre diététique d’un Bentô n’est plus à prouver. On y trouve aussi bien des céréales (riz) que de la protéine (tofu, viande, poisson, …) ou des légumes et des fruits.

Le Bentô Bako se présente sous de nombreuses variantes, de la plus classique à la plus fantaisiste. Les boites traditionnelles sont en laque et relativement couteuses. Pour les collectionneurs, il existe de très belles boites en céramique. Par la suite, apparaissent les boites en résine ou en plastique, voire en aluminium. Elles sont utilisées par les jeunes enfants ou les travailleurs.

On trouve aussi des boites à usages unique (en plastique, en aluminium ou en polystyrène). Celles-ci peuvent être réchauffées avant d’être consommées. Inconvénient majeur, elles ne sont pas très écologiques et génèrent des déchets mais elles restent cependant bien pratiques au quotidien. Ces Bentô Bako sont très présents dans les gares, les kombini ou les supermarchés pour un repas vite !

Généralement, le Bentô se prépare le matin à la maison pour ensuite être dégusté pendant la pause déjeuner. C’est la maman (ou l’épouse) qui se charge de sa confection. En matière de Bentô, la fantaisie est permise : Panda, ourson, chien, chat, personnages d’animés, tout peut être représenté dans un Bentô. Quelle joie pour un enfant de découvrir le contenu de sa boite à l’ouverture !

Le Bentô est une véritable institution au Japon. On le retrouve dans tout l’archipel ! Sa première utilisation remonte au 12ème siècle. En effet, à cette époque, il n’est pas rare de voyager avec sa gamelle de riz pour pallier aux petits creux. Seulement, le riz étant une denrée périssable une fois qu’il est cuit, les voyageurs devaient veiller à avoir toujours une réserve de riz « non cuit » au fond de leur baluchon. Ils avaient alors la possibilité de le préparer sur leur lieu de couchage et de l’agrémenter avec d’autres ingrédients.

Très vite, le Bentô va se généraliser. On l’utilise lors de sortir le week end, ou au théâtre durant les entractes…

Après la seconde guerre mondiale, les cantines scolaires font leur apparition dans les établissements scolaires. Les Bentô sont peu à peu remplacés. Cependant, avec l’arrivée révolutionnaire du four à micro-ondes, le Bentô connait une recrudescence d’intérêt de la part de la population. Il fleuri de nouveau dans les écoles, lors des pique-niques et dans les entreprises. Pour le transporter et le maintenir bien en place, le Bentô Bako est emballé dans un furoshiki (emballage en tissu).

De nos jours, le Bentô est connu dans le monde entier et sa technique de confection fait l’objet de nombreux blogs et autres sites culinaires !

Marino pour ojapon.com

Commentaires