Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 18037 OJaponais
dont 1328 correspondants japonais
 et   
386 Blogs
115 Vidéos
 
63 Festivals japonais
249 Actualités


                          




Petit détour du côté de la mythologie asiatique avec les sept divinités du bonheur (Shichifukujin) que sont Ebisu, Daikokuten, Bishamonten, Benzaiten, Fukurokuju, Hotei et Jurojin.
Chaque divinité à son propre terrain d’action.
Ebisu est la divinité des pêcheurs et des travailleurs honnêtes. Il est d’ailleurs représenté une canne à pêche dans une main et un poisson (une daurade) dans l’autre ! On le sollicite pour la prospérité. C’est le seul qui soit originaire du Japon, les autres divinités étant issues du folklore hindou et chinois.

Daikokuten est le compère d’Ebisu. Ils apparaissent souvent ensemble. Il a en charge le commerce et les échanges. On le prie pour obtenir la richesse. On le représente portant un gros sac de riz et un uchide no kozuchi, sorte de maillet magique ayant le pouvoir d’exaucer les vœux concernant l’argent.

Bishamonten est le protecteur de la loi Bouddhique. C’est aussi le dieu des guerriers. Il n’hésite pas à punir les coupables de mauvaises actions. Il est également garant de la prospérité. On le reconnait à son armure et à la lance qu’il tient dans l’une de ses mains et à la pagode dans l’autre.
Benzaiten est, contrairement aux autres dieux, une déesse ! C’est la divinité de la beauté, des arts, de la connaissance, de la vertu et de la sagesse. C’est également la divinité de la mer et de l’eau. Elle est représentée un biwa (instrument de musique à cordes) dans les mains, un dragon-serpent se tient à ses côtés !

Fukurokuju et Jurojin sont quasiment similaire et sont quelquefois considérés comme un seul et même dieu. Ils sont associés à la longévité, à l’abondance, à la prospérité et à la virilité.
Fukurokuju est représenté par un vieillard à longue barbe. Il marche en s’appuyant sur un bâton et possède autour du cou, un parchemin sur lequel on peut lire la longévité pour chaque être vivant ! Il est souvent accompagné d’une grue, d’un cerf et d’une tortue, les symboles de la longévité par excellence au Japon !

Hotei est la divinité la plus connue en occident ! Souvent confondu avec Bouddha, ce moine ventripotent et chauve serait tiré d’un personnage réel, un moine bouddhiste chinois du 10 ème siècle prénommé Chan. En plus d’être le dieu de la prospérité, de la bonne santé et de la plénitude, il est également le protecteur des enfants qu’il aime plus que tout ! Il est représenté avec un visage souriant et est vêtu le plus simplement possible avec une robe de moine.

Ce cortège de divinité s’invite la veille du nouvel an. Ils arrivent sur un Takarabune ou navire aux trésors, et viennent apporter de magnifiques présents aux personnes méritantes ; un peu comme le Père Noël !

Glisser une image du Takarabune sous l’oreiller des enfants est sensé leur procurer des rêves merveilleux ; bonheur et chance seront ainsi garantis toute l’année !
Des petits pèlerinages sont organisés pour visiter les sept temples de ces divinités, les sanctuaires étant relativement tous proches les uns des autres.

Ces visites sont de nos jours encore très populaires auprès des japonais qui les réalisent en famille.
Ce n’est pas une, ni deux ni trois mais bien sept divinités qui s’unissent pour faire de la nouvelle année, une réussite !

Marino pour ojapon.com

Commentaires