Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 19791 OJaponais
dont 1379 correspondants japonais
 et   
413 Blogs
115 Vidéos
 
63 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Culture japonaise - Jiko Sekinin




« Chacun doit assumer ses actes et leurs conséquences, sa responsabilité personnelle ». C’est ce que pense une partie de la société japonaise. On nomme cette façon de penser le Jiko Sekinin.

Cela inclus le fait de perturber la société en ayant des actes qui auront des répercussions sur la tranquillité du pays. On peut prendre ici l’exemple des reporters japonais partis en mission dans des pays en guerre contre l’avis de leur pays. Ces mêmes reporters se retrouvent alors pris en otages et le pays détenteur demande alors une rançon. Après le paiement, la libération et de retour dans leur pays, ces mêmes otages se voient blâmer par leurs propres concitoyens car ils n’ont pas assumé leur Jiko Sekinin !

Bien souvent ces personnes, en plus d’avoir subir le choc de l’enlèvement, doivent encore faire face à la critique parfois virulente de l’opinion publique qui leur reproche de na pas avoir pesé les conséquences de leurs actes en partant dans ces pays en guerre et d’avoir ainsi mis le pays dans l’embarras de devoir payer pour leur liberté. Mais la responsabilité personnelle peut également s’appliquer à tous les choix délibérés que l’on fait dans sa vie courante (mariage, enfants, travails, ect…) !

Difficile pour nous de comprendre cette notion de responsabilité personnelle qui oublie l’idée même d’altruisme et de solidarité entre les individus !
Le Jiko Sekinin a une connotation négative voire moralisatrice ! C’est un peu comme dire « c’est bien fait pour toi ! » et généralement cela se résume à rabaisser, à blesser moralement la personne et à la culpabiliser.

On pourrait croire que la notion renvoie au fait d’assumer ses choix et ses décisions ; l’inconvénient est que cette pensée, loin de responsabilisé les gens en les poussant à aller de l’avant, à plutôt tendance à les brider ! Il vaut mieux « ne rien faire » que « de faire mal » ! Le désir d’entreprendre laisse alors place à la peur et parfois à une rupture avec cette société ultra critique !

La responsabilité engendre des devoirs vis-à-vis de la société et ne pas les tenir peut créer une situation de grand trouble dans la vie des gens.

Le Jiko Sekinin a ce bon côté dans le sens où cela encourage les personnes à prendre conscience du vivre ensemble avec les conséquences de leurs actes. Il faut juste éviter de stigmatiser ceux qui ont décidé de prendre des options différentes et qui ne veulent pas se laisser contraindre par cette responsabilité dite personnelle.
Le Jiko Sekinin est un atout pour le Japon, il faut juste essayer de lui donner une dimension plus humaine et inclure dans le concept que le «libre choix » est une variante à prendre en compte pour aller de l’avant…

Marino pour ojapon.com
Sources : internet

Commentaires