Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 21172 OJaponais
dont 1431 correspondants japonais
 et   
427 Blogs
115 Vidéos
 
61 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Culture japonaise - Le Meigen




Le Meigen (Tsuru-uchi) est une technique d’exorcisme avec un arc mais sans les flèches. Ce rituel magique était utilisé pour chasser les mauvais esprits. Pour cela, seul le bruit était nécessaire. Il leur faisait peur, les mettant ainsi en fuite !

Purement folklorique à son origine, le Meigen semble dater de l’époque Heian (VIII - Xème siècles).

Au commencement, la pratique avait lieu lors des accouchements royaux ou aristocratiques. Plus tard, elle se répandit et eu pour but de mettre en déroute les démons dans la nuit ou fut pratiquer à la suite d’un mauvais événement (décès brutal d’une personne du à une possession par un oni par exemple).

Les nobles comme les religieux étaient chargés de faire vibrer la corde de l’arc. En effet, les Kurodo (secrétaire de l’Empereur) la faisaient sonner pendant que le monarque prenait son bain, comme une sorte de protection ; alors que les Azusa-miko, prêtresses spécialistes du surnaturel, faisaient chanter leur corde lors de cérémonies pour interpeller les esprits.

Si au début, la corde suffisait pour la manœuvre, très vite on y adjoint une flèche spéciale, la Kasuba-ya, munie d’une tête conçue pour faire un « boucan d’enfer » lors de son lancement ! Cette flèche était pointée non pas vers une cible mais vers le lieu prétendu de la menace démoniaque ! De quoi effrayer tous les démons de la planète ! Cette nouvelle forme prendra, au XIIème siècle, le nom de Hikime-no-gi.

Le Meigen est toujours pratiqué dans les temples à l’occasion de certaines fêtes. C’est souvent un professionnel du tir à l’arc et non forcement un prêtre qui officie lors de la cérémonie. Il reste une composante importante de l’exorcisme et est effectué dans le respect de la coutume d’antan.
Marino pour ojapon.com
Sources : internet

Commentaires