Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 20987 OJaponais
dont 1427 correspondants japonais
 et   
425 Blogs
115 Vidéos
 
61 Festivals japonais
251 Actualités


                          


Culture japonaise - Le Kobido




La rentrée est passée, l‘été touche à sa fin. Il est temps de faire une pause et de se prendre un peu de temps pour soi avant l’arrivée de l’automne. Alors que diriez-vous d’un Kobido !

Vieux de plus de cinq cent ans, le Kobido (Ko : voie, Bi : beauté, do : ancestral) est typiquement japonais. Cette méthode de beauté traditionnelle est une forme de massage facial.

Il voit le jour à Suruga, près du Mont Fuji et serait le résultat d’une « battle » entre deux maîtres de l’Amma (ancêtre du Shiatsu), l’une des premières formes de massage connue.
Il n’y aura finalement pas de gagnant mais la création de la Maison Kobido par les deux compères, désireux de mêler leur savoir faire en créant une maison de beauté dédiée au Kobido.

Bien plus qu’un massage, le Kobido s’inscrit dans une forme d’art traditionnel à l’instar de l’origami ou de l’ikebana.

Le Kobido peut s’étendre du visage jusqu’aux membres supérieurs, des doigts jusqu’aux épaules. 48 catégories de plus de 1000 techniques existent pour pratiquer un massage facial où vont s’enchainer différents procédés comme le lissage (kei satsu ho), le pétrissage (ju netsu ho), la percussion (ko da ho), la pression (ap paku ho), l’étirement (un do ho) et la vibration (shin sen ho).

Les deux profils du visage vont être massés tour à tour avec une crème uniquement et quelques gouttes d’eau, en cours de séance, pour parfaire le glissé sur la peau.

Le Kobido est un massage en profondeur, agissant au niveau des muscles, qui stimule également notre « chi », l’énergie vitale. Il améliore aussi la circulation sanguine et le flux lymphatique. Bien sur cette technique vise les peaux matures, inutile donc d’entreprendre de se faire faire un Kobido avant l’âge des premières rides.

Le Docteur Shogo Mochizuki, héritier de la maison de Kobido fait partie de la 26ème génération de maître du Kobido. Il exerce à travers le monde entier, formant de nouveaux élèves, rompus à la technique.

Mais l’enseignement de la technique étant rigoureux et particulièrement long, il en ressort très peu d’élus, soit une cinquantaine sur le globe !

Pourtant, la technique pourrait fortement devenir une alternative à la chirurgie esthétique car un massage Kobido est équivalent à un lifting facial. En effet, le résultat est époustouflant. Le visage est complètement retendu mais également détendu et surtout le teint devient plus lumineux après une séance.

Il faudra compter entre 80 et 120 euros la séance de 45 mns/1h à raison d’une séance par semaine pendant au moins deux mois ; puis le maintient d’une séance par mois, histoire de garder les bénéfices du massage.

Cela reste néanmoins, une bonne alternative au bistouri !

Marino pour ojapon.com
Source : internet

Commentaires