Langues  
Actuellement, il y a 21643 OJaponais
dont 1443 correspondants japonais
 et   
436 Blogs
115 Vidéos
 
61 Festivals japonais
251 Actualités


                          




La gestuelle des japonais, voilà quelque chose qui peut nous paraître étrange, à nous occidentaux.
On constate que le langage corporel est très important au Pays du Soleil Levant.
Voici quelques gestes utilisés qui pourront nous permettre de ne pas commettre d’impairs chez nos amis japonais.

La gestuelle la plus connue est l’inclinaison. Il faut savoir qu’une personne japonaise va s’incliner plusieurs fois par jour et dans différentes circonstances. On s’incline pour saluer, pas de bises ou de serrage de pince. Le toucher est quasi inexistant ! Mais on s’incline aussi pour remercier, pour accueillir (des clients par exemple), pour montrer son respect à quelqu’un et aussi pour s’excuser. Plus l’angle d’inclinaison est grand, plus la marque de considération est importante (15° Eshaku, 30° Keirei, 45° Saikeirei).

Autre mimique, se désigner soi-même. Si en occident, on point son index vers on torse, au Japon on lui préfère le bout du nez !

Pour appeler quelqu’un et lui demander de venir, le geste est presque similaire pour tout le monde sauf qu’au Japon, il s’exécute paume et doigts vers le sol, les doigts allant d’avant en arrière comme pour chasser l’air.

Les enfants ne sont pas en reste. Pour se signaler auprès des automobilistes lorsqu’ils traversent la rue, ils lèvent leur petite main en l’air. Cela à l’avantage de les rendre plus visible aux yeux des conducteurs.
Pour demander pardon lorsque l’on doit déranger une personne, notamment pour sortir d’un bus bondé, le geste consiste à placer sa main levée, perpendiculaire, devant son visage et à tracer droit devant soi.
Dire non au Japon est considéré comme très impoli. La mimique s’accompagne le plus souvent d’un sourire crispé et d’un mouvement de la main devant le visage comme si on s’éventait ! Par contre, pour marquer l’interdit, le geste est plutôt catégorique ! Quand c’est vraiment non, on fait une croix avec ses bras devant soi en annonçant clairement « damé ! » (Interdit, pas convenable, …).

Pas de grands éclats de rire toutes gencives dehors au Japon, cela est mal vu et considéré comme inconvenable ! Les femmes préfèrent mettre leur main devant leur bouche lorsqu’elles rient. C’est beaucoup plus distingué et féminin.

Et bien sûr, le fameux signe V dit signe de la victoire ! On connait tous cette mimique que l’on retrouve à travers le monde et sur généralement toutes les photos des japonais ! La popularité de ce signe, on la doit à Jun Inoue*, chanteur de J-pop. Il aurait réalisé ce geste lors du tournage d’une publicité pour une célèbre marque de matériel de photographie !

Le geste a ensuite été largement reproduit à travers tout le pays. Rien à voir avec la légende qui associe ce « V » à un signe de victoire de l’après Seconde Guerre Mondiale !

Cette liste de mimiques ou gestuelles n’est pas exhaustive et il en existe encore bien d’autres au quotidien !

Marino pour ojapon.com
Sources : internet

(*Techniquement, on ne doit pas la paternité de ce geste à Jun Inoue mais à une patineuse artistique américaine, Janet Lynn. Lors des jeux olympiques de 1972 au Japon, elle va chuter lors de sa performance, éloignant d’elle tout espoir d’obtenir la médaille d’or. Mais loin de se laisser abattre et grâce au soutien de ses fans japonais, elle va garder le sourire et faire systématiquement le signe « V : Peace en Love » sur toutes ses photos !)

Commentaires