Culture japonaise - Les jardins japonais
Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 17166 OJaponais
dont 1296 correspondants japonais
 et   
379 Blogs
112 Vidéos
 
63 Festivals japonais
248 Actualités


                          


Culture japonaise - Les jardins japonais




Issu de la tradition japonaise antique, le jardin japonais (Nihon Teien) se trouve dans les domaines et demeures privés, dans les parcs urbains et dans les lieux historiques tels que les temples bouddhistes, les tombeaux shintoïstes et les châteaux.

L’aménagement du jardin est un art sérieux et estimé au Japon. Il partage des codes esthétiques avec la Calligraphie et le Lavis (peinture monocolore).

Les jardins japonais doivent interpréter la nature de façon idéalisée sans artifice.
Les plus connus en occident sont les jardins « Zen » composés de graviers, de rochers et de mousses.

La composition de ces jardins japonais répond à 3 grands principes : la reproduction miniature de la nature, le Symbolisme et la Capture de paysage.

La reproduction miniature est la représentation de scène sur un espace limité. La simplicité de la représentation est une caractéristique de la plus part des styles japonais. Le symbolisme est lui issu de la fonction religieuse. La capture des paysages utilise le paysage (colline, mer, bâtisses, …) dans sa composition et insère ainsi le jardin dans un décor plus vaste.

Les composants les plus courants du jardin japonais sont les rochers, l’eau, le sable ou les graviers, des éléments décoratifs (les lanternes, les pagodes, les statues, …), un pavillon ou salon de thé, des bordures et des cheminements.
Chaque élément peut être réel ou imagé comme la représentation de l’eau par des graviers dans un jardin zen.
Les jardins japonais sont clos bien qu’ils ne soient pas infranchissables.

Ils sont regroupés en trois grandes catégories :
- lLe Shizen Fûkeishiki, jardin qui représente la nature en miniature,
- le Karesansui, fortement inspiré par le Bouddhisme Zen. Ce sont des jardins secs qui utilisent la symbolique (sable pour la mer, rocher pour la montagne),
- le Chaniwa, jardin de thé où serpente des chemins paysagers menant à une maison de thé.

Les 3 jardins les plus célèbres du Japon sont le Kenroku-en à Kanazawa, le Koraku-en à Okayama et le Kairaku-en à Mito.

Certains jardins sont classés « site au paysage exceptionnel » alors que d’autres figurent sur la liste du patrimoine mondial car ils font partis de ces trésors qu’il faut protéger à tout prix…

Marino pour OJapon.com

Commentaires