Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 18209 OJaponais
dont 1341 correspondants japonais
 et   
389 Blogs
115 Vidéos
 
63 Festivals japonais
251 Actualités


                          

L'Art de la Calligraphie avec Kyoko


L'Art de la Calligraphie avec Kyoko


Kyoko est une calligraphe japonaise d’Osaka connue en France et dans le monde entier en distribuant des calligraphies par le biais de Facebook. Présente à la Japan Expo 2014 – 15ème Impact, Kyoko a accepté de réponde à mes questions.

Interview : 

Marino : Bonjour Kyoko, 

Kyoko : Konnichiwa, 

Marino : La calligraphie est un art traditionnel raffiné qui demande de la discipline et de la rigueur. D’ailleurs, étymologiquement, « Calligraphie » signifie « l’art de bien écrire, de bien former les caractères d’écriture ». 

1/ Pourquoi ce choix ? Qu’est ce qui vous a donné envie de pratiquer cette activicté et quand avez-vous commencé à pratiquer ? 

Kyoko : En fait, « Calligraphie » signifie aussi « s’exprimer » ! Ma maman souhaitait que je pratique la calligraphie car elle me disait qu’une fille se doit d’avoir une belle écriture. J’ai donc commencé la calligraphie très petite. 

M : 2/ La calligraphie utilise comme outils le pinceau et le papier traditionnel chinois en papier de riz, utilisez-vous ce matériel ou pratiquez-vous une forme de calligraphie plus moderne ? 

K : Je pratique la calligraphie dans le respect de la tradition mais j’aime y ajouter une petite touche de modernité. Par exemple, j’utilise le pinceau traditionnel pour les grandes calligraphies mais aussi du matériel plus moderne comme des stylos contenant de l’encre de chine pour les cartes de visites. 

M : 3/Que ressentez-vous lorsque vous pratiquez la calligraphie ? 

K : La calligraphie me permet d’évacuer le stress et les ondes négatives. On peut dire que c’est mon « antistress » à moi ! Lorsque je fais de la calligraphie, je suis comme libérée ! 

M : 4/ Peut-on dire que la calligraphie est une forme de méditation ? 

K : Oui c’est exactement cela, c’est très proche de l’état de méditation. D’ailleurs avant de commencer à calligraphier, je prends du temps pour méditer. 

M : 5/ Une préparation mentale est-elle nécessaire ou bien est-ce un automatisme pour vous ? 

K : Cela dépend de mon état d’esprit à ce moment là. Parfois, j’ai besoin de réfléchir avant de commencer et d’autres fois, cela vient automatiquement ! 

Pour Kyoko, la calligraphie est comme une pièce artistique, en la regardant on peut percevoir la force et la finesse dans chaque trait. Remerciements : Kyoko, Merci beaucoup d’avoir répondu à mes questions et merci à Yuko MAGALHAES qui a si aimablement accepté de servir d’interprète (Kyoko est japonaise et ne parle pas le français). 

Dômo arigatô gozaimasu Kyoto-san ! 

Marino pour OJapon.com