Concert MIYAVI à Lille en 2015 | OJapon.com - Correspondant japonais et portail sur le Japon
Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 17178 OJaponais
dont 1297 correspondants japonais
 et   
379 Blogs
112 Vidéos
 
63 Festivals japonais
248 Actualités


                          

Concert MIYAVI à Lille en 2015



Concert de MIYAVI

Retour sur le concert de MIYAVI au Splendid de Lille (29/09/15)

MIYAVI ou Takamasa Ishihara, superstar au Japon a commencé à gratter les cordes d’une guitare alors qu’il ne savait plus très bien où il allait. Cela a été une révélation pour lui comme pour nous.

Il débute sa carrière dans un style Visual Kei avec le groupe Dué le Quartz. Après la séparation du groupe en 2002, il entame une carrière solo. Il change alors de style : plus éléctro, plus rock, plus punk et  moins visuel Kei, MIYAVI est né.

Sur scène, il se produit uniquement avec son batteur rendant ses concerts intimistes et permettant plus de liberté.


A-VOX en première partie de MIYAVI

Son secret : son jeu de guitare. En effet, il gratte sans médiator sa guitare électro-acoustique avec une énergie débordante. Il reçoit alors le surnom de « guitariste samuraï ».

Après plusieurs tournées mondiales et 8 albums en solo, il revient avec son dernier opus intitulé « The Others », produit par Drew et Shannon lauréats de plusieurs Grammy.

A cette occasion, une tournée européenne débutant le 27 Septembre à Londres et s’achevant le 16 Octobre à Helsinki a lieu. Trois dates ont été prévues en France : le 29 Septembre à Lille, à Paris le 2 Octobre et à Strasbourg le 6 Octobre 2015.

C’est donc après une journée fraîche mais ensoleillée que débute le concert organisé par « A Gauche de la Lune » de MIYAVI au Splendid de Lille.

A 20h, le groupe A-Vox chauffe la salle avec une première partie riche en énergie. Pendant une demi-heure, Anthéa et Virgile jouent leurs chansons électro-pop avec peps.


MIYAVI sur la scène du Splendid

Une fois les nombreuses guitares de MIYAVI accordées, c’est à lui d’entrer en scène. Sous les acclamations du public, il enchaîne trois chansons dont « What’s my name ».

Les riffs de cette chanson-là font monter l’ambiance déjà présente d’un cran. Le public hurle ses chansons, l’applaudisse et lui font un chaleureux accueil.


MIYAVI et son batteur

Il se présente alors en français. Accompagné de son batteur, il est ravi de l’accueil que lui a réservé le public et nous avoue qu’il en est même étonné dès son second jour de tournée.

Sous ces mots, la chanson « Come Alive » déchaîne le public. Tout en chauffant la salle, MIYAVI montre son agilité à gratter les cordes de ses guitares. Ses tubes s’enchaînent comme « Secret » sans épuiser le public.

 
MIYAVI sur "Into the red"

Puis, dans un très bon anglais (MIYAVI vit à Los Angeles), il nous présente son batteur et nous avoue que c’est son anniversaire. Aussitôt dit, le public entame « un joyeux anniversaire ». MIYAVI est ravi de venir en France et quand il hésite sur le nombre de fois où il est venu à Lille, le public lui souffle très vite la réponse. Il nous avoue qu’il adore le ciel à Lille et a d’ailleurs mis sur son compte Instagram une photo du ciel bleu de Lille.

Puis pour introduire sa chanson « Calling », il nous emmène dans ses pensées : « la France est un pays d’accueil, des fois on peut se sentir perdu entre sa terre natale et son pays d’accueil » Lui il ressentait ça entre Los Angeles et Tokyo . Il enchaîne avec un solo de guitare, le public rythme la musique. Il continue ses chansons, parmi lesquelles « Cry like this ». Le refrain de celle-ci est ensuite repris en cœur par le public déchainé.


MIYAVI et son célèbre jeu de gratte

MIYAVI reprend la parole et introduit sa nouvelle chanson  « Nous serons toujours différents, acceptons nous comme nous sommes pour n’être plus qu’un » puis levant le doigt au ciel, il enchaîne avec la chanson « the Other » extrait de son dernier album puis « Horizon ».

Après une heure de musique, sous les acclamations du public, MIYAVI salue son public puis retourne dans les loges.

Il revient quelque minute plus tard. Impressionné, il nous remercie pour le superbe moment passé ensemble. Il aime son public qui l’a soutenu jusque-là. Il est heureux que tant de monde différent soit touché par ses chansons et avoue que pour lui c’est une véritable responsabilité et un défi de réaliser des chansons, de faire passer un message. Il est très heureux que cela fonctionne.

Là il enchaîne sur les riffs de « Mission Impossible » sous les cris du public. Après au total 1 heure 30 de concert, MIYAVI repart tout sourire avec un selfie du public lillois, des poignées de main de fans et nous laisse chantonner « The Others » en rêvant de son univers électro-rock.


Le guitariste samouraï à l'action

En conclusion, le guitariste samouraï a prouvé son nom. Enchaînant à grande vitesse l’ensemble de ses chansons, il a réalisé une très belle performance. Seul bémol, l’acoustique de la salle n’était pas au rendez-vous sur certaines chansons. Vivement son prochain concert J

MadLA

Pour suivre l’actualité de MIYAVI :

http://myv382tokyo.com/en/

Pour vous plonger dans l’ambiance de MIYAVI :

Secret : https://www.youtube.com/watch?v=KyHrOHQoNBs

Horizon : https://www.youtube.com/watch?v=xvmRWHaeLqQ

The Other : https://www.youtube.com/watch?v=PCco_YBsU3w