Spectacle de Rakugo par la compagnie Balabolka | OJapon.com - Correspondant japonais et portail sur le Japon
Langues   Réseaux  
Actuellement, il y a 17131 OJaponais
dont 1294 correspondants japonais
 et   
379 Blogs
112 Vidéos
 
63 Festivals japonais
248 Actualités


                          

Spectacle de Rakugo par la compagnie Balabolka



Spectacle de Rakugo : « Histoires tombées d’un éventail » par la compagnie Balabolka

Connaissez-vous le Rakugo ? Littéralement : histoire qui se termine avec une chute. Ça ne vous dit rien ? Alors partez vite à sa découverte avec la Compagnie Balabolka au théâtre du gymnase à Paris, le samedi après-midi à 17h jusqu’au 17 janvier 2015.

Le Rakugo peut se résumer à des histoires drôles racontées à la manière d’un conte. La mise en scène repose sur une seule personne le « Rakugoka ». Il est alors assis en « seiza » (sur les genoux) de la manière traditionnelle japonaise. Il a pour unique accessoire un éventail, un mouchoir ou des baquette et à l’aide de sa gestuelle, il va pouvoir mimer une infinité de personnages. Il vous plonge alors dans un autre univers grâce à ces histoires racontées successivement. Le comique est surtout linguistique, basé sur des jeux de mots ou satyrique. C’est un art populaire qui rassemble tout le monde autour du Rakugoka pour un seul but : rire.

Nos Rakugoka francophones, précurseurs de cet art en France sont des amoureux du Japon, Stéphane Ferrandez et Sandrine Garbuglia. Ils ont rencontré le Rakugo méconnu des français lors de leur séjour au Japon. Lui est conteur, comédien et ethnologue. Elle est metteur en scène. Lors de leur voyage, ils tombent immédiatement sous le charme du Rakugo qui rassemble et les fait rire malgré le peu de maîtrise de la langue japonaise. Ils décident d’apprendre l’art du Rakugo auprès des maîtres de cet art populaire. Ils vont s’installer à la Villa Kujoyama à Kyoto. Ce lieu est dédié aux projets artistiques franco-japonais.

Ils vont alors étudier et maîtriser l’art du Rakugo auprès de la jeune génération des Rakugoka et de leurs maîtres. Formés et initiés, ils forment la Compagnie Balabolka et c’est avec toute la complication d’amener un art étranger à trouver son public dans une autre culture qu’ils viennent à nous. Ils découvrent alors l’existence d’un Rakugoka étranger, le seul étranger ayant percé au Japon dans cet art traditionnelle et ayant encore des histoires contées au Japon. Son nom : Henry Black, le conteur aux yeux bleus ou encore Kairakutei Burakku. Cet artiste, d’origine anglaise, né en 1958 et mort en 1923 vécu au Japon et fut aussi vite célèbre qu’oublié. Il est comédien, magicien, Rakugoka.

Parmi les histoires d’Henry Black, certaines s’amusent du mode de vie occidental confronté à la culture japonaise. Il eut des disciples et ces narrations furent publiées sur des journaux ou même enregistrées pour phonographes. Pourtant il mourut dans l’oubli. Source d’inspiration de nos deux compères, ce sont sur ces traces que nous partons lors du spectacle écrit et mise en scène par eux-mêmes en français : « Histoires tombées d’un éventail ».

Lors de ce spectacle, la précision du geste, le décor épuré nous plonge directement dans la culture japonaise. Amener un art traditionnel d’une culture étrangère à son public sans en faire une simple pièce traduite, c’est un véritable défi que relève la Compagnie Balabolka lors de sa pièce : « Histoires tombées d’un éventail ». Et c’est avec brio que la Compagnie Balabolka le réalise.

Stéphane Ferrandez nous emmène pendant une heure au Japon. Nous parlons japonais, partageons les rencontres, nous voyons les paysages et les descriptions du Japon contemporain mais aussi ancestrale et nous revenons à l’ère Meiji avec les histoires d’Henry Black. Etonnamment, nous imaginons sans difficultés la multitude de personnages qu’interprète Stéphane, l’art du Rakugo opère…Précurseur de cet art en France c’est un très bon spectacle pour toute la famille qui livre toute l’admiration et la fascination des occidentaux pour la beauté et les trésors cachés du Japon.

La Compagnie est présente sur de nombreux salons dédiés à la culture japonaise et propose des initiations au Rakugo, elle réalise également des tournées. Pour le moment, la Compagnie Balabolka est installée du 13 Septembre 2014 au 17 Janvier 2015 au théâtre du Gymnase salle marie Bell et nous propose deux spectacles :

« Histoires tombées d’un éventail » est autobiographique avec un peu de fiction, il nous emmène sur les traces d’Henry Black et l’art du Rakugo.
« L’île aux libellules » s’adresse particulièrement aux enfants (5-12ans) et narre un Japon merveilleux et légendaire où comme le veut la tradition, les animaux ont le pouvoir de se transformer...

Si vous êtes curieux, amateur, ou connaisseur du Japon traditionnelle, n’hésitez pas à courir voir le spectacle au Théâtre du Gymnase tous les samedis à partir de 17h pour 15€ la place. Il reste deux dates : le 3 Janvier 2015 et le 17 Janvier 2015.

Infos pratiques : http://www.theatredugymnase.com/spectacle-548


Théâtre du gymnase : 38 Boulevard de Bonne Nouvelle, 75010 Paris
Tickets sur billetsréducs.com à 12€

Si vous êtes intrigué par le Rakugo, une pièce de cet art est devenue célèbre grâce à un film d’animation de Koji Yamamura : Atama Yama
https://www.youtube.com/watch?v=UuM8xHQSUEM
Si vous souhaitez suivre l’actualité de la Compagnie : http://rakugofrance.blogspot.fr/

Bon spectacle

MadLA