OJapon
by on 17 July 2020
175 views

Depuis la fin du XVIème siècle, le Japon est devenu un consommateur de viande de cheval.

Dénommée Basahi, la viande crue de ce bel animal est à la carte de bons nombres de restaurants japonais.

Cette tendance s’est accentuée lorsque l’utilisation du cheval a été réduite dans le milieu agricole et dans le transport, dans les années 1960.

De couleur rosée, la viande Basahi est généralement dégustée (comme un genre de carpaccio) avec du gingembre et de la sauce de soja sucré. Elle est nommée Sakura Niku ou « viande de cerisier » en référence à sa carnation rosâtre.

La viande équine se consomme aussi sous forme de boulettes ou au barbecue, accompagnée d’un bon bol de riz. Il n’est pas rare de la retrouver sur l’étal des supermarchés.
C’est, semble-t-il, un incontournable de « l’art de cuisiner » japonais !

Il n’est pas faux de dire que la cuisine est, somme toute, vraiment une affaire de goût !!!

Marino pour ojapon.com
Sources : internet

Posted in: Japanese food
Be the first person to like this.