Mouloud
by on 16 October 2020
20 views

Je vous ai expliqué dans mon précédent billet de blog comment bien profiter du Japon chez soi, en France, en pays francophone en prenant l'exemple de mon Lille natal. Je vous avais d'ailleurs préciser que l'une de meilleures façons de s'évader, c'était les blogs... Et donc maintenant, entrons dans le vif du sujet !

Je suis guide francophone certifié du département de Nara et expérimenté pour le Japon. J’ai toujours voulu partager mes passions, ici, mon lieu de vie depuis plus de 10 ans, le Japon, le Kansai, voire Nara. L’une des façons de le faire, c’est de vous y guider (via mon site et plus tard en vous accompagnant au Japon, je l'espère). Et voilà.Vous l’avez compris, j’ai un certain lien privilégié avec la ville de Nara dans laquelle j’ai vécu, et son département pour lequel j’ai travaillé. Je vais donc prendre un peu de temps pour vous présenter cette ville.

Nara était la première capitale fixe du Japon il y a 1300 ans. Avant cela, les empereurs régnaient et à leurs morts, leur lieu de règne devenait impropre au gouvernement, de par les croyances mêlées de Bouddhisme. La capitale était donc déplacée, et ce surtout dans la région du Yamato (département de Nara actuel). Les Japonais se sont par la suite rendus compte de la complexité de la chose et il a été enfin décidé de la fixation de la capitale, nommé Heijo-kyo, actuelle ville de Nara, en 710.

Le palais Heijo, reconstitué, à visiter avec Guicéna !

Après moult péripéties, Heijo-kyo a perdu son statut de capitale en 784. Nara est maintenant une ville japonaise moyenne (350.000 habitants) et elle y a gagné en tranquillité et en sérénité, comparé à ses voisines d’Osaka et de Kyoto, qui sont à près d’une heure de train. Mais elle est encore très fière de son passé d’ancienne capitale du Japon et met tout en oeuvre pour être reconnue. Promouvoir Nara à l’étranger, c’était d’ailleurs l’une de mes attributions en tant que Coordinateur des relations internationales du département. Et ça l’est encore aujourd’hui, à Guicéna.

Poste centrale de Nara – daim et chameau, route de la soie

En tant que guide francophone à Nara et au Japon, j’ai beaucoup de choses à dire et ça prendra beaucoup de temps. Les daims, le parc de Nara, le grand Bouddha et son temple, le Todaiji, le grand sanctuaire Kasuga Taisha, etc. Rendez-vous dans d’autres articles ! Je vous attends !

Article originalement posté sur https://www.nara-guide.com

Be the first person to like this.