Yankumi6_7
by on 14 November 2020
22 views

Boisson alcoolisée japonaise, l’Umeshu dit « Vin de prunes » est obtenu par macération des prunes Ume (issues de l’abricotier du Japon) dans de l’alcool.

Pour obtenir cette délicieuse mixture, la patience est de mise ! Six mois, voire une année sont nécessaires pour que les prunes vertes macèrent dans un mélange de sucre blanc et de Shochu ou de Saké (alcools aromatisés à 35 degrés).

Les fruits sont mis en bouteille généralement aux mois de mai/juin. Ils peuvent être retirés passé ce délai si on souhaite une conservation plus longue. Bien sûr, il ne s’agit pas là de se débarrasser des prunes ; elles sont récupérées pour être cuites et transformées en compote ou sont alors dégustées telles quelles !

L’Umeshu est fortement apprécié au Japon et l’été est sa période de prédilection. Sa saveur douce et fruitée en fait un alcool léger (entre 8 et 15 degrés).

Sur l’archipel, la prune Ume s’utilise régulièrement dans de nombreuses recettes. Même si elle est semblable à un abricot, son goût est très acidulé car le fruit est utilisé lorsqu’il est encore jeune. L’acidité de la prune vient de sa contenance naturelle en acide citrique (comme le citron, oui oui !) réputé pour venir à bout de tous les désagréments gastriques de type nausées, maux d’estomac et douleurs du foie !

Fabriquer son Umeshu est vraiment très simple. Prunes, sucre et alcool se succèdent par couche dans une jarre réservée à cet effet. Le plus important dans le processus est la qualité des produits utilisés ; il faut veiller à ne pas incorporer de fruits abimés qui pourraient pourrir et altérer le produit. Le temps de macération a aussi beaucoup d’importance. En effet, plus les prunes macèrent longtemps, plus les saveurs se distillent dans l’alcool ! Le contenant devra être lui fermé hermétiquement afin que le processus de macération soit optimal.

L’Umeshu peut se déguster de plusieurs manières : sec avec un glaçon, mélangé avec de l’eau gazeuse ou du soda ou encore dilué dans du thé vert. A chacun sa méthode ! c’est une boisson rafraichissante donc surtout consommée pendant la période estivale. A l’apéritif, après un bon repas, toutes les occasions sont bonnes pour un petit verre de Umeshu. Il peut se boire chaud également, à l’instar de son collège le Saké.

En vogue, chez les femmes et les séniors, l’Umeshu est la boisson la plus consommée par les japonaises après la bière et le Chuhai (Shochu additionné d’eau gazeux, aromatisée citron).

Gardons cependant à l’esprit que « l’abus d’alcool est dangereux ! A consommer avec modération ! ».

 

Marino pour ojapon.com

Sources : internet

Posted in: Japanese food
1 person likes this.