by on 11 February 2015
L’apparition de la Saint-Valentin en Asie et notamment au Japon n’a au commencement rien de bien romantique. Introduite en 1950 sur l’archipel par le biais de fabricants de chocolats, sa première vocation était uniquement commerciale. Les dames offraient des chocolats aux messieurs le 14 février de chaque année. Cet événement qui au départ ne suscite pas grand intérêt va finalement s’ancrer dans les mœurs notamment chez la nouvelle génération et être véhiculé par l’intermédiaire des mangas...
379 views 1 like
by on 7 December 2014
Au Japon, les petits supermarchés se livrent une concurrence féroce avec les immenses centres commerciaux (department stores) Chacun possède un étage dédié uniquement à l'alimentaire, situé toujours au rez-de-chaussée. Tokyu est une enseigne connue pour ce genre de magasin. Celui de Shibuya s'appelle le Tokyu Food Show et vous trouverez des plats préparés, du chocolat, des desserts, des fruits et des légumes de grand qualité. ...
461 views 1 like
by on 22 October 2014
Le mot Saké désigne en français une boisson japonaise alcoolisée à base de riz. C’est un alcool produit comme de la bière par fermentation répétée dont le degré est compris entre 14 et 17°. Au Japon, le terme Saké s’adresse à toutes les boissons alcoolisées en général. Pour l’alcool de riz, on utilisera plutôt le terme Nihonshu (alcool japonais). Le Saké est une « bière de riz ». ...
898 views 1 like
by on 19 July 2014
Bien que friands de petites douceurs, les japonais n’ont pas comme les occidentaux de notion de dessert. La pâtisserie est généralement considérée comme un en-cas et le plus souvent associée au rituel du thé et répond à une saisonnalité bien précise. Cette pâtisserie traditionnelle surnommée Wagashi est symbole du temps qui passe. Les gâteaux les plus représentatifs sont : ...
902 views 1 like
by on 29 June 2014
Plat de la gastronomie japonaise traditionnelle, le Kaiseki est prisé pour la finesse de ses petits plats ainsi que la technique culinaire qu’il requiert pour être confectionné. Apparu vers 1550, nous devons ce plat à Sen no RikyÅ«, qui nomma Kaiseki le repas de la cérémonie du thé. Le fait d’être au service du conseiller de l’empereur, Nobunaga Oda, en tant que maître de thé, puis de son successeur, lui permet de développer ce plat dans toute la cours impériale, puis dans le pays. Il devient...
450 views 1 like