by on 7 November 2020
Nous continuons sur notre lancée sur les daims et là, nous allons parler du parc de Nara. Tout d’abord, le parc est accessible depuis les gares Kintetsu Nara ou JR Nara. Kintetsu Nara, à 10 minutes, est plus proche mais si vous avez le JR pass, JR Nara, à 20 minutes, est bien aussi. Et donc, vous descendez de la gare et c’est tout droit ! Ce parc fait 660 hectares, il a été fondé en 1880 et c’est le département de Nara qui en a la charge. En son sein, vous trouvez les temples Kofukuji et Toda...
82 views 0 likes
by on 29 October 2020
Nous avons longuement parlé des daims ou cerfs shika de Nara en les présentant, en vous parlant de leurs biscuits ou autre dans divers articles de ce blog… Et maintenant, je voudrais vous parler de leurs enfants, les faons. Quel sujet à rallonge ! Oui mais non, c’est intéressant. Haha ! Vous croiserez sûrement nombre de faons quand vous vous visiterez cette ville, surtout le parc. Mais ces faons ne sont pas encore totalement habitués aux humains. Et des fois, c’est cocasse, comme quand ils deman...
84 views 1 like
by on 26 October 2020
Ce billet de blog parle du shikayose, l’appel aux daims, pratique relativement ancienne (1892) des autorités de Nara pour aider sa population de 1400 cervidés. Mais qu’est-ce donc ? Nous vous l’expliquons ci-bas. ...
115 views 0 likes
by on 21 October 2020
Cet article de blog traite de la bonne manière d’interagir avec les daims du parc de Nara. Il peut vous être utile quand vous viendrez au Japon. Vous verrez, c’est tout simple ! On continue sur notre lancée. Je vous ai déjà parlé lors d’un précédent article des daims, cerfs shika et de la principale attraction qui consiste à les nourrir de biscuits, les shika senbei. Ils se vendent par 10 à 200 yens dans des roulottes dédiées ou en boutiques dans le parc. Le guide que je suis ne peux que vous co...
87 views 1 like
by on 18 October 2020
Pour commencer à vous présenter Nara, au Japon, il convient de vous présenter les daims du parc de Nara, ou cerfs shika. Ils sont inévitables lorsque vous venez visiter cette ville. Ces 1400 daims sont protégés en tant que biens culturels importants dans la ville et ils se trouvent donc principalement dans le parc. Pour la petite histoire légendaire, alors que Nara était devenue la capitale du Japon depuis peu, Takemikazuchi no Mikoto, dieu du tonnerre, serait descendu à dos de daim blanc pou...
74 views 1 like
by on 11 September 2020
Le Niwaki de « Niwa : jardin » et « Ki : arbre » est un art de taillage japonais.  Il consiste à tailler un arbre ou tout simplement à guider sa pousse ou former sa stature afin de restituer dans son propre jardin les merveilles que l’on peut apercevoir dans la nature. Cet art est influencé par la religion Shinto et l’esthétisme Zen. On dit d’un arbre qu’il est niwaki, lorsque celui-ci a subi l’influence humaine au niveau de son élagage. ...
163 views 1 like
by on 17 July 2020
Le Japon connait deux saisons des pluies. La première intervient entre le début du mois de juin et la mi-juillet, c’est-à-dire à la fin du printemps et au début de l’été. C’est Tsuyu ou « la pluie des pruniers ». Elle commence par les îles Ryūkyū et se propage ensuite à l’ensemble de l’archipel, à l’exception de l’île d’Hokkaido et de l’archipel Ogasawara, qui ne sont pas concernées par ces pluies. La deuxième saison a lieu après l’été et juste avant l’automne, c’est Akisame ou « la pluie ...
160 views 0 likes
by on 17 July 2020
C’est le Professeur et botaniste japonais Akira Miyawaki qui a donné le nom à cette méthode de reforestation « Senzai Shizen Shokysei » qui signifie « Végétation potentielle naturelle ». Cet expert en biologie végétale a mis au point cette méthode permettant de recréer rapidement et avec succès des forêts. Le principe est simple. Sélectionner des graines parmi les espèces endémiques du pays. Celles-ci sont alors misent en culture dans des pépinières jusqu’à germination. Lorsque les plants ...
208 views 0 likes
by on 17 July 2020
On retrouve le macaque japonais sur de nombreuses îles du Japon. C’est l’être vivant le plus au nord parmi toutes les sortes de primate. Il a été très étudié par le corps scientifique, ce qui en fait l’espèce la plus connue. L’animal mesure entre 90 et 105 cm, queue comprise (10 cm) et peut peser pour Monsieur, entre 10 et 14 kg, et pour Madame, entre 8 et 10 kg. Il peut vivre une vingtaine d’années. Il possède une épaisse fourrure qui lui permet de supporter le rude climat hivernal du nor...
85 views 0 likes
by on 17 July 2020
Le Shou Sugi Ban ou Yakisugi est une technique japonaise datant vraisemblablement du XVIIème siècle. Elle consiste à brûler une planche de bois afin de la protéger des intempéries, de la moisissure, des champignons, des bêtes notamment des insectes xylophages mais également du feu cela afin d’accroitre sa durabilité. Bien sur, ici il ne s’agit pas de brûler entièrement le bois mais de le faire de manière contrôler, tout en provocant une combustion sur plusieurs centimètres. ...
106 views 0 likes
by on 30 May 2019
Dans les années 1990 au Japon, apparait une nouvelle forme de composition florale : le Kokedama. Cet art floral s’inspire des techniques existantes comme le Bonsaï et l’Ikebana. Il se présente sous la forme de sphères de mousse relativement simples à réaliser et se composent, pour la méthode traditionnelle, d’argile noire (Ketoh) et rouge (Akadama). Le mélange est pétri jusqu’à l’obtention d’une pate flexible qui servira à façonner la sphère. Le choix de ou des plantes est absolument libre ; ...
119 views 0 likes
by on 17 March 2019
Cette semaine, parlons un peu jardinage ! Les japonais sont très avancés en matière de recyclage et de propreté et notamment en ce qui concerne le tri des déchets. Le Bokashi est une méthode de compostage très astucieuse qui permet de recycler les résidus alimentaires par un procédé de fermentation et ainsi de les transformer en terreau. Le système fait d’une pierre deux coups puisqu’en plus de nourrir les sols, il permet de réduire de façon considérable la quantité de déchets envoyés en déch...
212 views 0 likes
by on 8 September 2018
Après deux longs mois de vacances bien mérités, pourquoi ne pas prolonger ces moments de détente en s’octroyant un « Bain de Forêt » ? Ce concept venu du Japon, qui s’apparente à la sylvothérapie et que l’on nomme si joliment Shinrin-Yoku, est un moyen très plaisant de renouer avec notre environnement naturel qu’est la forêt. La pratique est même associée à de la médecine préventive au Japon. En plus d’offrir une belle promenade et d’ouvrir son corps tout entier à des sensations agréables ; l...
211 views 0 likes
by on 8 October 2017
Cette semaine, le Gobô est à l’honneur. Alors, non ! Ce n’est pas le nom d’un super héros tout droit sorti d’un manga ni celui d’un Yokai maléfique ! Non, non ! Le Gobô, c’est tout simplement une plante comestible dont les japonais sont amateurs ! On trouve le Gobô fréquemment en été dans les fossés qui bordent les chemins de campagne. En Europe, on le connait sous le nom de Bardane commune. Cette plante, de la famille des Asteraceae, est bisannuelle et se développe au cours des mois de ju...
187 views 0 likes
by on 24 September 2017
Cette semaine, parlons un peu botanique ! Voici Otome Tsubaki qui peut être nommée également Rose de l’hiver. Cette magnifique fleur s’épanouie dans les pays d’Asie (Chine, Japon, Corée du Sud, Taiwan) au début de l’année. De la famille des plantes à thé, son nom latin est « Camellia Japonica ». De nombreuses déclinaisons de la fleur existent et portent le nom de leur créateur. Cette variété de fleur hivernale se plaît à pousser dans un milieu frais et humide, son terrain de prédilection étan...
89 views 0 likes
by on 5 March 2017
Venue tout droit d’Asie et notamment du Japon, de la Corée et de Chine, l’algue Wakame ou Fougère de mer est une algue très populaire dans les contrées asiatiques. Comestible, elle est souvent utilisée dans la cuisine japonaise et coréenne. Cette algue brune et verte possède des feuilles gélatineuses dont le goût est légèrement sucré. On s’en sert dans la réalisation de soupes miso et de salades. Elle est commercialisée sous une forme séchée et découpée en carré. Elle est ensuite réhydratée a...
207 views 0 likes
by on 26 February 2017
Le bœuf Wagiyu, dont le célèbre « bœuf de Kobé » est une référence en la matière, est un bœuf japonais dont le nom signifie pour « Wa » du Japon et pour « Giyu» bœuf. Il faut cependant faire la distinction entre le Wagiyu et le bœuf de Kobé dont l’appellation certifie qu’il a été élevé exclusivement à Kobé. Ce bœuf exceptionnel a été choisi pour ses aptitudes et notamment par sa puissance musculaire. Au Japon, les animaux sont sélectionnés selon leur robe qui doit être rouge ou noire. Le b...
76 views 0 likes
by on 27 November 2016
Il y a déjà plus de 1000 ans, les japonais utilisaient les cormorans pour la pêche. Cette manière de pêcher traditionnelle se pratiquait au Japon mais également en Chine, où elle a toujours cours. N’étant plus réellement rentable au Japon, elle est aujourd’hui reléguée au rang d’attraction touristique. Le principe consiste à se servir de cormorans sauvages, capturés en mer ou le long des berges des rivières, à la façon d’une canne à pêche. Une cordelette est fixée autour du cou de l’animal et...
137 views 0 likes
by on 25 June 2016
Façonner un Bonsaï est un art qui requiert beaucoup de dextérité et de doigté. Littéralement, le mot japonais Bonsaï (Bon : pot ; Saï : plante) signifie « plante cultivée dans un pot ». Le principe, introduit au Japon sous l’ère Heian, consiste à replanter dans des petits réceptacles des arbres et des plantes qui sont ensuite structurées comme dans leur milieu naturel. On utilise généralement le pin et le cyprès qui sont des arbres à feuillage persistant ou bien le prunier et l’érable qui pos...
128 views 0 likes
by on 28 February 2016
Le terme Ama désigne une femme ou une personne de la mer. Au Japon, les Ama sont des plongeuses en apnée pratiquant la pêche des perles. Cette vieille coutume japonaise remonterait à plus de 2000 ans. Traditionnellement, les Ama plongeaient uniquement vêtues d’un pagne et ce jusque vers les années 1970. Elles immergeaient en apnée totale sans le moindre équipement, ce qui en faisait de véritables sirènes des mers. De nos jours, ces apnéistes professionnelles sont en voie de disparition. Ne re...
84 views 0 likes
by on 21 March 2015
En automne, les arbres se parent de couleurs chatoyantes. En japonais, ce phénomène se nomme Kôyô et offre l’occasion de faire « Momijigari » littéralement « la chasse aux feuilles rouges ». L’intérêt de cette coutume traditionnelle réside dans le fait de se promener dans des lieux réputés pour la splendeur et le rougeoiement des feuilles d’érables, de Ginkgo et de tous les autres arbres à feuilles caduques et d’examiner la magnificence et les différentes carnations des feuilles automnales. L...
160 views 0 likes
by on 31 August 2014
Issu de la tradition japonaise antique, le jardin japonais (Nihon Teien) se trouve dans les domaines et demeures privés, dans les parcs urbains et dans les lieux historiques tels que les temples bouddhistes, les tombeaux shintoïstes et les châteaux. L’aménagement du jardin est un art sérieux et estimé au Japon. Il partage des codes esthétiques avec la Calligraphie et le Lavis (peinture monocolore). Les jardins japonais doivent interpréter la nature de façon idéalisée sans artifice. ...
109 views 0 likes
by on 24 July 2014
Que serait le Japon sans ses cerisiers ? Et bien ce serait quand même le Japon, mais sans son charme et ses belles allées recouvertes de pétales blanches. Ce cerisier, nommé « Sakura », n’est pas prisé pour ses fruits mais bien pour sa beauté. Une beauté symbolique, car pour les japonais, les fleurs de cet arbre devaient ressembler à une vie : elle devait être belle, bien que courte. Et pour cause, les pétales blancs ou rose qui recouvrent l’arbre tombent très facilement dès que les températu...
113 views 0 likes
by on 29 May 2014
Axés sur les 3 piliers essentiels que sont le ciel, la terre et l’humanité, ces arrangements allient asymétrie, espace et profondeur. L’origine de l’Ikebana remonte au VIème siècle. Venu de Chine, cette pratique correspond à l’offrande florale faite dans les temples bouddhistes. Les fleurs et les branches sont disposées de façon à pointer vers le ciel. Le Rikka ou Tachibana apparait au XVème siècle. Le style est plus sophistiqué et reflète la nature. ...
266 views 0 likes