by on 11 March 2017
Associé aujourd’hui encore aux Yakuza, le tatouage japonais est toujours mal vu sur l’archipel car inexorablement lié à la criminalité ! Ces tatouages impressionnant qui couvrent l’ensemble ou une grande partie du corps à l’exception du visage et des extrémités se nomme Irezumi ou Horimono. Il faut cependant remonter bien avant l’ère de la mafia locale pour voir apparaitre l’évocation du tatouage dans la culture japonaise. Les primo habitants du Japon (au IIIème siècle), le peuple Ainou, util...
72 views 0 likes
by on 30 May 2019
Dans les années 1990 au Japon, apparait une nouvelle forme de composition florale : le Kokedama. Cet art floral s’inspire des techniques existantes comme le Bonsaï et l’Ikebana. Il se présente sous la forme de sphères de mousse relativement simples à réaliser et se composent, pour la méthode traditionnelle, d’argile noire (Ketoh) et rouge (Akadama). Le mélange est pétri jusqu’à l’obtention d’une pate flexible qui servira à façonner la sphère. Le choix de ou des plantes est absolument libre ; ...
126 views 0 likes
by on 29 June 2014
Plat de la gastronomie japonaise traditionnelle, le Kaiseki est prisé pour la finesse de ses petits plats ainsi que la technique culinaire qu’il requiert pour être confectionné. Apparu vers 1550, nous devons ce plat à Sen no Rikyū, qui nomma Kaiseki le repas de la cérémonie du thé. Le fait d’être au service du conseiller de l’empereur, Nobunaga Oda, en tant que maître de thé, puis de son successeur, lui permet de développer ce plat dans toute la cours impériale, puis dans le pays. Il devient ...
125 views 0 likes
by on 3 April 2016
Pratiquée essentiellement dans des pièces à tatami, le Jiuta-Mai est une danse traditionnelle qui est apparue sous l’ère Edo et s’est développée dans la région de Kyoto et d’Osaka. Elle se destine à un public restreint et est le plus souvent exécutée dans une atmosphère intimiste à la lueur de bougie. La scène est généralement nue, seuls des paravents peuvent servir pour la décoration et pour les jeux d’ombres. La danse est effectuée sur un chant populaire qui est joué au Shamisen. Pour ex...
81 views 0 likes
by on 22 April 2018
Le Mingei est un mouvement artistique inspiré par le mouvement Arts & Crafts anglais. Il concerne principalement l’art de la poterie et de la céramique. Ce groupement qui prône la beauté des objets quotidiens a pour but de revaloriser l’artisanat traditionnel face à une urbanisation galopante. Créé en 1925, le Mingei met en avant les objets fabriqués en laque, en céramique, en bois, les ouvrages de ferronnerie mais aussi le textile. De grands artistes ont associé leur nom au Mingei. Les premi...
111 views 0 likes
by on 12 December 2020
Le Shibori est une technique de teinture japonaise qui se pratique en faisant des nœuds sur le tissu. On la connait aussi sous le terme de « renoué » ou encore de « tie and dye ». Le Shibori semble avoir été utilisé depuis le VIIIème siècle, puisqu’un tissu de cette époque donné par l’Empereur Shōmu au temple de Nara (Todai-ji) a été coloré selon cette méthode. La soie et le chanvre étaient essentiellement usités pour le Shibori et ce jusqu’au XXème siècle. Plus tard, la teinture sur coton...
138 views 0 likes
by on 24 April 2015
Au Japon, les auteurs de bandes dessinées japonaise, les fameux mangas, se nomment des Mangaka. Ils peuvent être soit des scénaristes uniquement ou bien juste des dessinateurs ! Toutefois beaucoup de mangaka s’illustrent dans les deux disciplines. Les dessins sont généralement publiés dans des magasines de prépublication de mangas hebdomadaires ou mensuels. Ils se présentent sous forme de feuilleton, par épisode d’une vingtaine de pages maximum puis ces épisodes sont réunis en un seul album. ...
86 views 0 likes
by on 25 March 2017
Instrument de musique traditionnel, originaire de Chine et importé au Japon au VIIème siècle, le Koto est une longue cithare d’environ 1m80 utilisée pour accompagner le théâtre Kabuki. Autrefois, il était joué uniquement à la cour de l’Empereur. Le koto se compose d’une caisse incurvée dont le bois est issu d’un arbre originaire de Chine et de Corée, le Paulownia. La caisse est pourvue de chevalets (Ji) en ivoire, mobiles, que l’on déplace pour modifier la vibration et la sonorité des cordes....
91 views 0 likes
by on 23 June 2019
Au Japon, dans la religion Shinto, il n’est pas rare d’avoir à son domicile ou sur son lieu de travail, un petit sanctuaire. Celui-ci porte le nom de Kamidana (Kami : divinité) ou étagère divine. On peut dire que c’est une sorte de porte d’entrée qui permet aux Kami de pénétrer dans le monde terrestre. Le Kamidana est généralement posé ou accroché sur un mur. Il se compose d’une sorte de petite armoire contenant des objets pour le culte. De part et d’autre du sanctuaire, se trouve un O-fuda (...
321 views 0 likes
by on 12 July 2014
Ou "l'art de bien former les caractères d'écriture". Le mot japonais correspondant est shodo, signifie "la Voie de l'écrit" et fait référence au bouddhisme plutôt qu'à l'esthétisme. D'après la tradition, les caractères chinois utilisés pour la calligraphie auraient été inventés par Cang-Jie (vers 2650) et seraient fondés sur son observation de la nature alors qu'une autre tradition les attributs à Fuxi, le premier Empereur. ...
119 views 0 likes
by on 25 June 2016
Façonner un Bonsaï est un art qui requiert beaucoup de dextérité et de doigté. Littéralement, le mot japonais Bonsaï (Bon : pot ; Saï : plante) signifie « plante cultivée dans un pot ». Le principe, introduit au Japon sous l’ère Heian, consiste à replanter dans des petits réceptacles des arbres et des plantes qui sont ensuite structurées comme dans leur milieu naturel. On utilise généralement le pin et le cyprès qui sont des arbres à feuillage persistant ou bien le prunier et l’érable qui pos...
130 views 0 likes
by on 11 November 2018
Le Kumiko est une technique traditionnelle du travail du bois en fine dentelle. Ce style est particulier dans le fait qu’il n’utilise ni clou, ni vis, ni colle pour maintenir le treillis de bois nécessaire à sa réalisation. C’est un véritable jeu d’encastrement (le Kude) où chaque pièce à sa place comme dans un puzzle. On le retrouve dans la confection de portes coulissantes (les Fusuma), dans les portes coulissantes en papier avec treillis (les Shoji) et les ouvertures décoratives (les Ranma...
109 views 0 likes