by on 16 January 2016
Le Tenugui, fine serviette japonaise en coton, peut s’utiliser aussi bien en tant que mouchoir qu’en serviette essuie tout. On l’emploie dans la cuisine, en couronne autour de la tête pour retenir les cheveux et la transpiration lors de la préparation des repas ou encore pour s’essuyer les mains ou la vaisselle. C’est un petit bout de tissus d’environ 35 à 90 cm de couleur blanc s’ornant de motifs traditionnels japonais ou même parfois de noms de famille. Souvent rapporté comme souvenir de...
95 views 0 likes
by on 30 January 2016
Taiko signifie tambour en japonais mais ce mot trouve son origine dans la langue chinoise avec le terme Taigu que l’on peut traduire par « tambour le plus grand ». Cependant, les japonais préfèrent utiliser le terme wadaiko ou tambour japonais qui est associé à l’histoire du Japon depuis la nuit des temps. L’existence du Taiko remonte au VIème siècle où l’on trouve déjà des traces de cet instrument dans les kofun qui sont des tombes sous tumulus ornées de personnages d’apparence humaine en te...
86 views 0 likes
by on 3 April 2016
Pratiquée essentiellement dans des pièces à tatami, le Jiuta-Mai est une danse traditionnelle qui est apparue sous l’ère Edo et s’est développée dans la région de Kyoto et d’Osaka. Elle se destine à un public restreint et est le plus souvent exécutée dans une atmosphère intimiste à la lueur de bougie. La scène est généralement nue, seuls des paravents peuvent servir pour la décoration et pour les jeux d’ombres. La danse est effectuée sur un chant populaire qui est joué au Shamisen. Pour ex...
91 views 0 likes
by on 25 June 2016
Façonner un Bonsaï est un art qui requiert beaucoup de dextérité et de doigté. Littéralement, le mot japonais Bonsaï (Bon : pot ; Saï : plante) signifie « plante cultivée dans un pot ». Le principe, introduit au Japon sous l’ère Heian, consiste à replanter dans des petits réceptacles des arbres et des plantes qui sont ensuite structurées comme dans leur milieu naturel. On utilise généralement le pin et le cyprès qui sont des arbres à feuillage persistant ou bien le prunier et l’érable qui pos...
147 views 0 likes
by on 31 October 2016
On connait le goût des japonais pour le raffinement et la beauté des choses. Ce goût se retrouve jusque sur les plaques d’égouts. En effet, il est de bon ton de regarder ses pieds lorsque l’on déambule dans les rues japonaises. Celles-ci sont jonchées de plaques décorées avec style et élégance. Elles représentent tantôt une spécialité de la ville d’origine, tantôt elles rendent hommage à une personnalité ou à un corps de métier ou bien encore elles mettent à l’honneur un monument ou un événem...
155 views 0 likes
by on 13 November 2016
Tout le monde connait ce terme faisant référence à ces poèmes courts ! Mais qu’est-ce que le Haïku exactement ? Il faut remonter au XVIIème siècle pour voir apparaitre les premiers Haïkus que l’on attribue à Basho Matsuo (1644-1694), poète de cette époque. Le Haïku est un poème minimaliste s’écrivant en 3 lignes de 5, 7 et 5 mores (ou syllabes) qu’il faut scrupuleusement respectées. Il se rapporte le plus souvent à la nature au gré des saisons et est d’une grande subtilité malgré sa briève...
158 views 0 likes
by on 3 February 2017
Né principalement des fibres du mûrier à papier (ne pas confondre avec le mûrier blanc qui sert à l’élevage des chenilles pour la soie) appelées Kozo, Mitsumata et Gampi, le Washi ou Wagami est un papier japonais dont la fabrication remonte au 7ème siècle. Issu d’une technique venue tout droit de Chine, le papier Washi est l’aboutissement d’un artisanat d’exception et revête aujourd’hui de nombreuses couleurs et des motifs aussi divers que variés. Les japonais en sont véritablement friands...
141 views 0 likes
by on 19 February 2017
Les japonais ont leur propre sens de l’humour et celui-ci était déjà bien présent à l’époque Edo, période pendant laquelle apparait le Rakugo. Il se caractérise par la narration de petites fictions à la chute humoristique ! Les moines bouddhistes en seraient les précurseurs. Ces moines racontaient dans la rue ou dans des petits cercles intimes des petites histoires à connotations comiques. Parmi les premiers maîtres japonais de Rakugo les plus célèbres et les plus connus, on compte Shikano Bu...
145 views 0 likes
by on 11 March 2017
Associé aujourd’hui encore aux Yakuza, le tatouage japonais est toujours mal vu sur l’archipel car inexorablement lié à la criminalité ! Ces tatouages impressionnant qui couvrent l’ensemble ou une grande partie du corps à l’exception du visage et des extrémités se nomme Irezumi ou Horimono. Il faut cependant remonter bien avant l’ère de la mafia locale pour voir apparaitre l’évocation du tatouage dans la culture japonaise. Les primo habitants du Japon (au IIIème siècle), le peuple Ainou, util...
80 views 0 likes
by on 25 March 2017
Instrument de musique traditionnel, originaire de Chine et importé au Japon au VIIème siècle, le Koto est une longue cithare d’environ 1m80 utilisée pour accompagner le théâtre Kabuki. Autrefois, il était joué uniquement à la cour de l’Empereur. Le koto se compose d’une caisse incurvée dont le bois est issu d’un arbre originaire de Chine et de Corée, le Paulownia. La caisse est pourvue de chevalets (Ji) en ivoire, mobiles, que l’on déplace pour modifier la vibration et la sonorité des cordes....
108 views 0 likes
by on 17 April 2017
Voici un petit objet qui n’aura pas échappé à tous les passionnées du Japon. Le Furin est un petit carillon japonais au son harmonieux que l’on aperçoit fréquemment dans les animés ou les dramas (séries télévisées) japonais. Il émet une agréable mélodie lorsqu’il est bercé par le vent. Généralement suspendu aux fenêtres et aux portes-fenêtres, il est régulièrement associé à l’été. La version traditionnelle du Furin est en céramique. Un tansatsu, sort de petite girouette en papier, est accroch...
84 views 0 likes
by on 4 November 2017
Le Butô ou « danse du corps obscur » fit son apparition dans les années 1960 fondé par Tastsumi Hijitaka en collaboration avec Kazuo Ohno. La naissance de cet art, en fracture avec l’art traditionnel, dérange dans ce Japon d’après guerre. Le Butô est le fuit d’une résistance sociopolitique et d’une avancée artistique énorme d’un Japon en recherche de son identité. Il traduit une volonté de changement radical, à revenir à l’être humain, après les atrocités commises et endurées par le pays pend...
163 views 0 likes