by on 16 April 2021
Le Shoji est un élément primordial de l’architecture traditionnelle japonaise. Le terme signifie « barrière de bambou » et désigne ces parois en bois, ornées de papier washi que l’on retrouve dans les habitations japonaises tant traditionnelles que de style occidental. Le Shoji a la particularité d’être conçu de façon à pouvoir être coulissé. Cela permet de gagner en espace ce que la charnière d’une porte aurait alors nécessité. Le mot Shiji trouve son origine en Chine où il désigne des barri...
50 views 3 likes
by on 1 February 2021
Au XXème siècle, l’occident découvre la vannerie japonaise. Pourtant fabriqués depuis le Xème siècle, ce n’est qu’au XIXème siècle que les paniers issus du tissage du bambou (Takeami) sont reconnus en tant qu’œuvres d’art. Cette façon de travailler le bambou par le tressage (Takezaiku) est un artisanat traditionnel japonais (Kogei). Plus de six cent espèces de bambou poussent au Japon, dont certaines sont endémiques de l’archipel. Le plus couramment utilisé pour le tissage est le Madake ou Ka...
88 views 2 likes
by on 23 October 2020
L’irori est pour les japonais ce que la cheminée est pour nos ancêtres. On le retrouve essentiellement dans les maisons traditionnelles japonaises. Il se présente sous la forme d’un trou carré creusé à même le sol de l’habitation, rempli de sable et de cendre... Il se situe au cœur de la pièce principale et permet de chauffer l’ensemble de la maison tout en faisant la popotte, de préserver l’intérieur de l’humidité mais aussi de l’éclairer. Juste au-dessus du trou du foyer, on trouve le Ji...
189 views 1 like
by on 18 January 2018
Technique de tir à l’arc s’exerçant à cheval, le Yabusame se pratique avec des flèches tirées sur trois cibles. La particularité de ces projectiles est qu’ils sont sans pointes, on parle alors de flèches sifflantes, ou bien ils sont munies de boules à leur extrémité. Cette technique apparait durant l’ère Kamakura lorsque le Shogun du moment Minamoto no Yoritomo constate de grosses lacunes chez ses samouraïs en matière de tir à l’arc. Le Yabusame devient une nouvelle approche en matière d’entr...
188 views 1 like
by on 1 March 2021
L’izakaya japonais est ce qui se rapproche le plus du bistrot en France ou du pub en Angleterre. Littéralement, c’est un lieu où on sert de l’alcool, mais pas que ! L’entrée de ce bâtiment est parfois surmontée d’une lanterne de papier rouge nommée akachôchin, lanterne que l’on retrouve suspendue aux portes des débits de boissons alcoolisées. L’izakaya prend alors le nom de izakaya akachôchin. ...
83 views 1 like
by on 18 October 2020
Pour commencer à vous présenter Nara, au Japon, il convient de vous présenter les daims du parc de Nara, ou cerfs shika. Ils sont inévitables lorsque vous venez visiter cette ville. Ces 1400 daims sont protégés en tant que biens culturels importants dans la ville et ils se trouvent donc principalement dans le parc. Pour la petite histoire légendaire, alors que Nara était devenue la capitale du Japon depuis peu, Takemikazuchi no Mikoto, dieu du tonnerre, serait descendu à dos de daim blanc pou...
80 views 1 like
by on 16 January 2016
Le Tenugui, fine serviette japonaise en coton, peut s’utiliser aussi bien en tant que mouchoir qu’en serviette essuie tout. On l’emploie dans la cuisine, en couronne autour de la tête pour retenir les cheveux et la transpiration lors de la préparation des repas ou encore pour s’essuyer les mains ou la vaisselle. C’est un petit bout de tissus d’environ 35 à 90 cm de couleur blanc s’ornant de motifs traditionnels japonais ou même parfois de noms de famille. Souvent rapporté comme souvenir de...
83 views 0 likes
by on 6 May 2021
Voici un terme qui remonte à la période Heian. Il se compose de « Bi » qui sert à désigner un individu de sexe féminin d’une grande beauté et de « Jin » pour personne. Bijin signifie donc « belle personne, beauté, poupée ». Mais qu’est-ce qu’une belle femme au Japon ? Sous l’ère Heian, une beauté doit avoir la peau claire, un visage rond, de belles joues rebondies, une magnifique chevelure de jais et des petits yeux. ...
25 views 0 likes
by on 1 November 2014
L’Onsen ou Source Chaude est un bain thermal japonais. Ces bains chauds traditionnels utilisent des eaux issues des sources volcaniques le plus souvent réputées pour leurs qualités thérapeutiques. Certains onsen possèdent même plusieurs bassins avec des eaux minérales aux compositions différentes. Le terme « Onsen » désigne surtout les installations entourant la source elle-même. C’est un lieu de détente et de relaxation et les structures proposent parfois la possibilité de se restaurer et...
120 views 0 likes
by on 17 September 2016
Le Takuhatsu est une forme d’aumône traditionnelle pratiquée par les moines bouddhistes japonais. Cette pratique consiste pour ces moines à se rendent chez la population pour demander des dons et de la nourriture en échange de Sutras et de bénédictions. Ils sont vêtus de façon traditionnelle avec des vêtements rappelant l’époque médiévale qui se compose d’une longue et sombre robe, d’une paire de sandales, d’un chapeau en bambou, d’un sac et d’un bol pour recevoir les offrandes et d’une cloch...
86 views 0 likes
by on 30 November 2014
Le terme « Ninja » est emprunté au japonais moderne et sert à désigner un espion de l’ère Edo. Le Ninja était une personne suivant une formation au Ninjutsu, discipline de survie très rigoureuse en temps de guerre dans le Japon médiéval. Le Ninja était affecté aux missions d’espionnage, de renseignent, d’infiltration et de sabotage ! Les autres termes pour désigner ces espions sous Edo étaient Shinobi ou Shinobu, Rappa ou Suppa ou bien Kagimono-hiki ou Kusa. ...
155 views 0 likes
by on 26 October 2020
Ce billet de blog parle du shikayose, l’appel aux daims, pratique relativement ancienne (1892) des autorités de Nara pour aider sa population de 1400 cervidés. Mais qu’est-ce donc ? Nous vous l’expliquons ci-bas. ...
121 views 0 likes