OJapon
by on 30 August 2020
72 views

 

Le pays impérial du Soleil levant est célèbre pour ses cultures impérissables, ses traditions et sa rigueur professionnelle. Mais paradoxalement, ses traditions restent inchangées et cohabitent parfaitement avec la modernité à en observer la mode urbaine extravagante qui y réside. Grand symbole de la mode Japonaise surtout chez les jeunes : le Kigurumi. Plus qu'un costume, il représente à la fois un habit confortable pour faire la fête et un pyjama douillet pour les jours de sieste.

 

Qu'est-ce que le Kigurumi ?

Le terme Kigurumi est originaire du Japon, se prononce «ki-gou-rou-mi» et dont le sens littéral signifie "porter une peluche". Ce terme nippon est né pour désigner les artistes de scènes dans les parcs à thèmes se déguisant en animaux mignons, ceux des tokusatsus (série en direct avec effets spéciaux comme le premier Godzilla) ou en kaijus (bêtes étranges en japonais). Actuellement, le terme kigurumi désigne plus généralement la combinaison pyjama en forme d'animal qui est devenu une tendance en vogue de la mode urbaine nippone.

Les costumes de kigurumis sont classés comme étant un peu à part du cosplay ("costume play") mais en même temps très proche. À la place des masques et du zentai (costumes du corps) extravagant et encombrant, une grenouillère suffit pour réincarner votre personnage animalier d'animé préféré. En plus de la touche kawaii (mignon) qu'il confère, un kigurumi est plus pratique et confortable. Leurs cotonnades sont souvent douces, malléables et parfois duveteuses : le Kigu est idéal pour se réchauffer en hiver. Au Japon, les kigurumis sont considérés comme des tenues de tous les jours, à porter chez soi ou pour arpenter les boulevards de Tokyo.

 

Les origines du Kigurumi

L'émergence du kigurumi remonte dans les années 90, dans les ruelles commerciales de Tokyo. Début 1990, les grenouillères en peluche étaient plutôt étrangères à la mode urbaine japonaise car celles-ci étaient des habits exclusivement publicitaires. Le Kigu n’était alors pas encore un pyjama et encore moins un habit quotidien. Ce déguisement était très similaire aux costumes de mascottes pour promouvoir une entreprise au Japon.

Puis le concept du kigurumi fut ensuite adopté par les fans de manga, en guise de cosplay. Plus facile à réaliser, le déguisement Kigu ne requiert pas de maquillage ou de détails minutieux. D’ailleurs, plusieurs photos des années 90 démontrent que plusieurs adultes ont porté les kigu, malgré l'air enfantin de cet habit : la grenouillère n’était alors déjà plus réservée aux bébés !

Deux décennies plus tard, le kigurumi fut dévié de son image initiale d'habit publicitaire. Ces grenouillères deviennent alors une tenue quotidienne voire une mode urbaine et se sont vite intégrées à la culture nippone en commençant par créer la mode à Shibuya et Harajuku. En dépit de son opulence, le kigurumi n'a été démocratisé dans le monde occidental qu'après 2011.

 

Le Kigurumi au Japon de nos jours

Désormais au Japon, le kigurumi demeure un mode de vie urbain japonais et a en partie fait de Shibuya et Harajuku des destinations "incontournables". Les kigu décorent les ruelles, partout, quotidiennement et durant les divers festivals nippons. Bien entendu, seules les personnes les plus extravagantes portent cette tenue particulièrement originale, mais il est très bien vu de tous et créé de l’animation au même titre que les artistes de rue sur Times Square. Le kigurumi s'adresse donc à tous les Japonais, qu’ils soient petits ou adultes, aux locaux et même aux touristes. Cette tenue est très présente lors des regroupements autour des thèmes du manga ou des conventions geek et a encore de beaux jours devant elle.

Les modèles de kigurumi ne se limitent aujourd’hui plus aux personnages de mangas comme Pikachu ou Hello Kitty. Les modèles proposés vont de la licorne à Tigrou en passant par le panda ou Totoro.

En France, le Kigurumi est nettement moins présent. Mais par beau temps, un beau jour de Mars, vous pourriez bien apercevoir quelques jeunes dévaler les pistes de Courchevel en skis arborant fièrement cette mode japonaise bien sympathique.

 

Céline de Pyjama-femme.com

 

Notre partenaire Pyjama-femme.com propose une réduction spéciale avec le code OJAPON, profitez-en !

Posted in: Japanese society
Be the first person to like this.