OJapon
by on 3 December 2016
143 views

Voici un terrible fait divers que l’on pourrait nommer « l’affaire des petites culottes ! » 16 décembre 1932, un gigantesque incendie se déclare à Tokyo dans le grand magasin Shirokiya. Le bâtiment, haut de 7 étages s’embrasse rapidement et le feu atteint très vite les autres niveaux.

De cet incendie va naitre une légende urbaine. Au cours de cette catastrophe, 14 personnes trouveront la mort. On raconte que ces personnes décédées auraient été des employées du magasin vêtues de kimono et qu’elles refusèrent de sauter dans les filets déployés par les pompiers pour les secourir.

En effet, il est coutume au Japon de ne pas porter de culotte sous son kimono et le fait de sauter dans les filets aurait pu leur infliger la honte d’être vu sans leur dessous. Suite à cette affaire, les salariées du magasin Shirokiya furent obligées de porter des sous-vêtements sous leur kimono.

Toutefois, cette légende est réfutée par certain estimant que l’instinct de survie étant plus fort que ce sentiment de honte, les personnes n’auraient pas risqué leur vie pour une chose aussi légère ! Cependant, on peut se dire que cette légende a profité à un secteur de vente bien particulier… celui de la petite culotte !

Marino pour ojapon.com

Be the first person to like this.