by on 4 June 2021
Si vous êtes déjà passé dans un sanctuaire shintoïste au Japon, vous avez surement aperçu une silhouette furtive, vêtue d’un Hakama rouge vif (pantalon large plissé), d’un Kimono blanc aux amples manches vaporeuses et aux pieds, de traditionnelles sandales Zori. Vous venez d’entrevoir une Miko ! Sa tenue est souvent complétée par une Hanakanzashi, une magnifique épingle à cheveux, parée de fleurs. Les Miko officient dans les temples et aident les prêtres lors de certaines cérémonies rituelles...
27 views 1 like
by on 17 May 2021
Art traditionnel japonais mais également pratique Zen, le Sumi-e (peinture à l’encre) ou Suiboku-ga (image à l’eau et à l’encre) est un procédé pictural, le lavis, qui se caractérise par l’utilisation d’une seule couleur (aquarelle ou encre de Chine). Ce savoir-faire est originaire de Chine et est apporté sur l’archipel par les moines zen au VIIIème siècle. Très influencé par le Bouddhisme Zen, il s’impose durant l’époque Muromachi (1336-1573). On reconnait facilement ce style car il utilise ...
60 views 2 likes
by on 6 May 2021
Voici un terme qui remonte à la période Heian. Il se compose de « Bi » qui sert à désigner un individu de sexe féminin d’une grande beauté et de « Jin » pour personne. Bijin signifie donc « belle personne, beauté, poupée ». Mais qu’est-ce qu’une belle femme au Japon ? Sous l’ère Heian, une beauté doit avoir la peau claire, un visage rond, de belles joues rebondies, une magnifique chevelure de jais et des petits yeux. ...
85 views 1 like
by on 16 April 2021
Le Shoji est un élément primordial de l’architecture traditionnelle japonaise. Le terme signifie « barrière de bambou » et désigne ces parois en bois, ornées de papier washi que l’on retrouve dans les habitations japonaises tant traditionnelles que de style occidental. Le Shoji a la particularité d’être conçu de façon à pouvoir être coulissé. Cela permet de gagner en espace ce que la charnière d’une porte aurait alors nécessité. Le mot Shiji trouve son origine en Chine où il désigne des barri...
85 views 3 likes
by on 1 March 2021
L’izakaya japonais est ce qui se rapproche le plus du bistrot en France ou du pub en Angleterre. Littéralement, c’est un lieu où on sert de l’alcool, mais pas que ! L’entrée de ce bâtiment est parfois surmontée d’une lanterne de papier rouge nommée akachôchin, lanterne que l’on retrouve suspendue aux portes des débits de boissons alcoolisées. L’izakaya prend alors le nom de izakaya akachôchin. ...
108 views 1 like
by on 1 February 2021
Au XXème siècle, l’occident découvre la vannerie japonaise. Pourtant fabriqués depuis le Xème siècle, ce n’est qu’au XIXème siècle que les paniers issus du tissage du bambou (Takeami) sont reconnus en tant qu’œuvres d’art. Cette façon de travailler le bambou par le tressage (Takezaiku) est un artisanat traditionnel japonais (Kogei). Plus de six cent espèces de bambou poussent au Japon, dont certaines sont endémiques de l’archipel. Le plus couramment utilisé pour le tissage est le Madake ou Ka...
117 views 2 likes
by on 7 November 2020
Réchauffer sa maison, c'est bien mais réchauffer son corps, c'est encore mieux ! Au Japon, il existe de nombreuses façon de faire face aux ardeurs de l'hiver. Durant l'époque Edo, un vêtement traditionnel avait le vent en poupe et était très utilisé pendant la période hivernale : le Hanten. ...
312 views 0 likes
by on 26 October 2020
Ce billet de blog parle du shikayose, l’appel aux daims, pratique relativement ancienne (1892) des autorités de Nara pour aider sa population de 1400 cervidés. Mais qu’est-ce donc ? Nous vous l’expliquons ci-bas. ...
140 views 0 likes
by on 23 October 2020
L’irori est pour les japonais ce que la cheminée est pour nos ancêtres. On le retrouve essentiellement dans les maisons traditionnelles japonaises. Il se présente sous la forme d’un trou carré creusé à même le sol de l’habitation, rempli de sable et de cendre... Il se situe au cœur de la pièce principale et permet de chauffer l’ensemble de la maison tout en faisant la popotte, de préserver l’intérieur de l’humidité mais aussi de l’éclairer. Juste au-dessus du trou du foyer, on trouve le Ji...
231 views 1 like
by on 18 October 2020
Pour commencer à vous présenter Nara, au Japon, il convient de vous présenter les daims du parc de Nara, ou cerfs shika. Ils sont inévitables lorsque vous venez visiter cette ville. Ces 1400 daims sont protégés en tant que biens culturels importants dans la ville et ils se trouvent donc principalement dans le parc. Pour la petite histoire légendaire, alors que Nara était devenue la capitale du Japon depuis peu, Takemikazuchi no Mikoto, dieu du tonnerre, serait descendu à dos de daim blanc pou...
94 views 1 like
by on 17 July 2020
Passer une nuit dans un Shukubo est une expérience incontournable à vivre au cours d’un voyage au Japon. Le Shukubo ou « temple-auberge » permet aux voyageurs de dormir chez les moines et de s’immerger dans l’atmosphère mystérieuse et mystique de la vie monacale. Cela permet également de découvrir le quotidien de ces moins japonais vivants dans ces temples bouddhistes. Le Shukubo faisant partie intégrante du monastère, il convient en ce lieu sacré d’adopter certaines règles de bienséance c...
122 views 0 likes
by on 17 July 2020
La rentrée est passée, l‘été touche à sa fin. Il est temps de faire une pause et de se prendre un peu de temps pour soi avant l’arrivée de l’automne. Alors que diriez-vous d’un Kobido ! Vieux de plus de cinq cent ans, le Kobido (Ko : voie, Bi : beauté, do : ancestral) est typiquement japonais. Cette méthode de beauté traditionnelle est une forme de massage facial. Il voit le jour à Suruga, près du Mont Fuji et serait le résultat d’une « battle » entre deux maîtres de l’Amma (ancêtre du Shi...
251 views 0 likes