OJapon
by on 17 July 2020
46 views

L’Ekiden est une épreuve de course à pied d’origine japonaise qui se pratique sur route.

Elle se compose d’une succession de relais réalisés par des équipes composées de six coureurs. La distance à parcourir est généralement celle d’un marathon soit environ 42 km. La somme du trajet effectué par chaque relayeur doit donc être lui être égale. Les sportifs devront donc parcourir à tour de rôle 5 km, 10 km, 5 km, 10 km, 5 km puis environ 7 km pour le sixième coureur.

Le passage du témoin est différent du relais habituel. En effet, ce n’est pas un bâton que les relayeurs doivent se transmettre mais une écharpe de tissus nommée Tasuki. Ce témoin est plus facile à passer et évite ainsi un risque de perte lors du changement de main.

L’histoire de cette course est rattachée historiquement à l’ancien système de communication et de transport sur la route de Tokaido, « la route de la mer de l’Est », qui reliait les quatre villes japonaises que sont Tokyo, Kyoto, Osaka et Kobe. Des relais de gare étaient disposés tout le long de cette route.
C’est pourquoi lors de la course, la distance parcourue par les coureurs est celle d’une gare à une autre ! Le terme Ekiden signifie d’ailleurs « gare et transmettre ».

Pour marquer l’anniversaire du changement de capitale (Tokyo en place et lieu de Kyoto), le premier Ekiden est organisé au Japon en 1917 et le journal « Yomiuri Shinbun » sponsorise l’événement !

La course durera trois jours et se déroulera sur plus de 500 km entre Kyoto et Tokyo au pied du Fuji-San.

Depuis, chaque année au Japon, juste après le nouvel an, c’est le Hakone Ekiden ! Cette course se compose de cinq relais de 20 km chacun (aller et retour entre la capitale et Hakone) et est courue par les étudiants des universités japonaises.

Des championnats nationaux de la discipline existent et le relais Ekiden s’est répandu au-delà des frontières du Japon et de nombreuses courses ont lieu désormais dans certaines grandes capitales du monde.

Aujourd’hui, il est même possible de pratiquer l’Ekiden non plus uniquement sur route mais également dans la nature. De quoi ravir les amoureux du grand air et de la course !

Marino pour ojapon.com
Sources : internet

Topics: sport japonais
Be the first person to like this.