by on 17 March 2021
Voilà un personnage du folklore japonais maintes fois utilisé dans l’animation, mais qui est-il réellement ? Qualifié à tort de dieu de la mort, le Shinigami à l’instar de la Faucheuse en occident, serait plutôt un dieu dit psychopompe. Il est souvent représenté avec des ailes comme celles des anges, d’où son autre appellation d’ange de la mort, et a généralement une apparence humaine. Néanmoins, certaines représentations peuvent être terrifiantes (la Faucheuse est tout sauf très avenante…) !...
50 views 1 like
by on 1 March 2021
L’izakaya japonais est ce qui se rapproche le plus du bistrot en France ou du pub en Angleterre. Littéralement, c’est un lieu où on sert de l’alcool, mais pas que ! L’entrée de ce bâtiment est parfois surmontée d’une lanterne de papier rouge nommée akachôchin, lanterne que l’on retrouve suspendue aux portes des débits de boissons alcoolisées. L’izakaya prend alors le nom de izakaya akachôchin. ...
61 views 1 like
by on 1 February 2021
Au XXème siècle, l’occident découvre la vannerie japonaise. Pourtant fabriqués depuis le Xème siècle, ce n’est qu’au XIXème siècle que les paniers issus du tissage du bambou (Takeami) sont reconnus en tant qu’œuvres d’art. Cette façon de travailler le bambou par le tressage (Takezaiku) est un artisanat traditionnel japonais (Kogei). Plus de six cent espèces de bambou poussent au Japon, dont certaines sont endémiques de l’archipel. Le plus couramment utilisé pour le tissage est le Madake ou Ka...
65 views 2 likes
by on 23 January 2021
Le Tatara, four traditionnel japonais ou bas fourneau, est utilisé pour la fusion du fer et de l’acier. Si vous avez vu le film d’animation « Princess Mononoke », vous avez alors pu apercevoir ce célèbre four. Par extension, on nomme également le bâtiment abritant le four ainsi que le personnel qui y travaille Tatara. L’acier traditionnel du Japon provient du « fer à repasser » que l’on désigne aussi sous « fer-sable » ou encore « sable de fer » (Satetsu en japonais). C’est un métal à très fo...
69 views 2 likes
by on 16 January 2021
Les longues journées d’hiver sont maintenant bien là, la neige qui tombe et recouvre tout de son blanc manteau... Quel spectacle magnifique ! Alors, quoi de plus agréable que de siroter un thé chaud et parfumé accompagné d’une petite douceur ! Proposé dans les salons de thé, le An-mitsu, populaire depuis de nombreuses années sur l’archipel, est une pâtisserie japonaise qui s’associe merveilleusement bien au thé macha. ...
75 views 1 like
by on 22 December 2020
Le Kumihimo (corde tressée, fils réunis) est une méthode de tressage japonais qui permet de fabriquer des cordelettes et des rubans, par entrelacement de paires de fils. La méthode utilise des outils tels que le Marudai ou le Takadai et reste très semblable à celle du tressage obtenu à la main. Ces outils permettent de créer et d’obtenir des motifs complexes et rendent le processus de fabrication plus rapide. Les ornements des cordelettes dépendent de la couleur choisie pour les fils ainsi...
105 views 2 likes
by on 12 December 2020
Le Shibori est une technique de teinture japonaise qui se pratique en faisant des nœuds sur le tissu. On la connait aussi sous le terme de « renoué » ou encore de « tie and dye ». Le Shibori semble avoir été utilisé depuis le VIIIème siècle, puisqu’un tissu de cette époque donné par l’Empereur Shōmu au temple de Nara (Todai-ji) a été coloré selon cette méthode. La soie et le chanvre étaient essentiellement usités pour le Shibori et ce jusqu’au XXème siècle. Plus tard, la teinture sur coton...
120 views 0 likes
by on 1 December 2020
Avec la Cérémonie du Thé et l’Ikebana, le Kodo est un des trois arts traditionnels japonais. La cérémonie du Kodo, c’est l’art « d’écouter » les effluves exhalés par les bois parfumés, préalablement brulés, selon un cérémonial bien codé, afin que celui-ci dégage toute sa senteur. Les règles de cette cérémonie sont très codifiées et datent de la fin du XIVème siècle. ...
125 views 0 likes
by on 23 November 2020
Avant d’être un syndrome médical lié au cœur (syndrome dit du cœur brisé), le Tako tsubo est une sorte de vase type amphore en terre cuite (de plus en plus souvent en plastique malheureusement) destiné à la pêche au poulpe (Tako) au Japon et dans le pourtour méditerranéen. Les pêcheurs placent les Tako tsubo pendant plusieurs jours à des endroits stratégiques, au fond de la mer. Les poulpes viennent alors se réfugier à l’intérieur, se servant de ces accessoires comme abri pour la nuit. L’anim...
104 views 0 likes
by on 7 November 2020
Réchauffer sa maison, c'est bien mais réchauffer son corps, c'est encore mieux ! Au Japon, il existe de nombreuses façon de faire face aux ardeurs de l'hiver. Durant l'époque Edo, un vêtement traditionnel avait le vent en poupe et était très utilisé pendant la période hivernale : le Hanten. ...
235 views 0 likes
by on 31 October 2020
Ahhhh, l'automne et sa grisaille, les prémices de l'hiver et les premières neiges... Lorsqu'il commence à faire froid, il fait bon de parler de choses qui réchauffent ! Après l'Irori, voici l'Hibachi ! ...
101 views 2 likes
by on 23 October 2020
L’irori est pour les japonais ce que la cheminée est pour nos ancêtres. On le retrouve essentiellement dans les maisons traditionnelles japonaises. Il se présente sous la forme d’un trou carré creusé à même le sol de l’habitation, rempli de sable et de cendre... Il se situe au cœur de la pièce principale et permet de chauffer l’ensemble de la maison tout en faisant la popotte, de préserver l’intérieur de l’humidité mais aussi de l’éclairer. Juste au-dessus du trou du foyer, on trouve le Ji...
162 views 1 like