by on 23 October 2020
L’irori est pour les japonais ce que la cheminée est pour nos ancêtres. On le retrouve essentiellement dans les maisons traditionnelles japonaises. Il se présente sous la forme d’un trou carré creusé à même le sol de l’habitation, rempli de sable et de cendre... Il se situe au cœur de la pièce principale et permet de chauffer l’ensemble de la maison tout en faisant la popotte, de préserver l’intérieur de l’humidité mais aussi de l’éclairer. Juste au-dessus du trou du foyer, on trouve le Ji...
16 views 1 like
by on 9 October 2020
Dans la vie, il faut parfois accepter le fait que tout ne peut pas être sous contrôle. Difficile pourtant, dans un monde ultra connecté où il existe de nombreuses applications pour pourvoir justement tout contrôler. Il arrive néanmoins que certaines situations échappent à notre emprise. Et dans ce cas-là, quoi faire ? ...
43 views 0 likes
by on 18 September 2020
Lors d’un article précèdent, le Hanabi ou feu d’artifice japonais avait été abordé. Aujourd’hui sujet encore plus brûlant avec le Tezutsu Hanabi, version explosive du traditionnel feu d’artifice ! Le Tezutsu Hanabi a la particularité d’être fabriqué et tenu dans la main par un lanceur. Autant dire qu’il n’est pas question de faire tout et n’importe quoi ! Le Tezustu Hanabi est souvent associé à un rite de passage pour les jeunes qui y participent, testant leur bravoure et leur audace ! ...
88 views 2 likes
by on 17 July 2020
Le Ninchi Todoke signifie « rapport de reconnaissance » et correspond à l’affiliation d’un enfant reconnu par un père, lorsqu’il est né hors mariage. L’affiliation ou filiation est le fait de légaliser le lien entre l’enfant « naturel » et ses parents. Le Ninchi peut être une affiliation volontaire ou obligatoire. ...
64 views 0 likes
by on 17 July 2020
Au Japon, les Danjiri Matsuri sont des festivals de tirage de charrettes. Et s’il est un festival qui attire chaque année une foule immense de spectateurs, c'est bien le Kishiwada Danjiri Matusri d'Osaka. Il est célèbre notamment pour sa course de chars mettant en compétition les différents quartiers de la ville. Les Danjiri sont des charriots en bois sculpté représentant un sanctuaire ou un temple. Celui-ci est considéré comme la demeure des divinités. ...
61 views 0 likes
by on 17 July 2020
La ville de Tokyo a été la proie des flammes à de nombreuses reprises au cours de son histoire. La première brigade de pompiers de la métropole, le Jobikeshi, a été créée après qu’un gigantesque incendie, le Meireki no Taika, eu lieu en 1657. Mission principale de cette brigade : protéger le château d’Edo. Ces pompiers devaient souvent, pour enrailler ces incendies, démolir les maisons attenantes, empêchant ainsi la propagation des flammes ! C’est pour cette raison que de nombreux soldats ...
43 views 0 likes
by on 17 July 2020
Selon la tradition, la première calligraphie que l’on esquisse au tout début de l’année (le 2 janvier) se nomme Kakizome (première écriture). Le Kakizome est réalisé à partir d’une encre frottée faite avec la première eau tirée du puit le premier jour de l’année, soit le jour du nouvel an ! Autrefois célébré uniquement à la cour impériale, il s’agissait alors de composer et de déposer sur le papier, un poème chinois traitant de choses bénéfiques comme la jeunesse éternelle, la longue vie o...
43 views 0 likes
by on 17 July 2020
Passer une nuit dans un Shukubo est une expérience incontournable à vivre au cours d’un voyage au Japon. Le Shukubo ou « temple-auberge » permet aux voyageurs de dormir chez les moines et de s’immerger dans l’atmosphère mystérieuse et mystique de la vie monacale. Cela permet également de découvrir le quotidien de ces moins japonais vivants dans ces temples bouddhistes. Le Shukubo faisant partie intégrante du monastère, il convient en ce lieu sacré d’adopter certaines règles de bienséance c...
52 views 0 likes
by on 17 July 2020
Cette semaine, partons en voyage ! Visitons les temples et demandons nos Goshuin. Et pour collectionner ces sceaux officiels des temples et des sanctuaires, équipons nous d’un Goshuinchô. Ce petit carnet en accordéon composé de plusieurs pages regroupe l’ensemble des Goshuin récoltés au cours des visites dans les lieux de cultes japonais. Bien plus qu’un simple souvenir de voyage, le sceau Goshuin est un élément important de la culture du Japon et est très apprécié auprès de la population. E...
82 views 0 likes
by on 17 July 2020
Forme de musique traditionnelle japonaise, le Min’yô est une chanson populaire intimement liée à une profession ou un commerce. Mais il peut également être un style de divertissement alliant chant et danse. Le Min’yô accompagnait le travailleur durant des labeurs particulièrement difficiles comme la culture des rizières ou le travail des champs. Ces chants a cappella étaient récités en solo ou parfois en groupes. A l’instar des chants qui étaient entonnés par les esclaves dans le Sud des Eta...
68 views 0 likes
by on 17 July 2020
Au Japon, un objet symbolise la longévité et la santé : le Kadomatsu ou Pin de seuil. Il est généralement déposé en décoration pendant les fêtes de fin d’année. Originaire de Chine, cet arrangement floral digne d’un Ikebana est composé, en fonction des régions, de pin, de châtaignier ou de bambou. ...
45 views 0 likes
by on 17 July 2020
Le Koseki apparait à la fin du XIXème siècle, après la restauration Meiji. Il recense tous les citoyens japonais. Il est en quelque sorte, la mémoire d’une famille japonaise. Il regroupe les naissances, les mariages, les divorces et les décès et même anciennement les délits (les casiers judiciaires sont de nos jours conservés à part). Chaque foyer est tenu de déclarer chaque événement à son autorité locale faut de quoi, celui-ci ne serait pas reconnu par le gouvernement japonais. Si à l’ép...
46 views 0 likes