by on 17 July 2020
Selon la tradition, la première calligraphie que l’on esquisse au tout début de l’année (le 2 janvier) se nomme Kakizome (première écriture). Le Kakizome est réalisé à partir d’une encre frottée faite avec la première eau tirée du puit le premier jour de l’année, soit le jour du nouvel an ! Autrefois célébré uniquement à la cour impériale, il s’agissait alors de composer et de déposer sur le papier, un poème chinois traitant de choses bénéfiques comme la jeunesse éternelle, la longue vie o...
40 views 0 likes
by on 17 July 2020
Forme de musique traditionnelle japonaise, le Min’yô est une chanson populaire intimement liée à une profession ou un commerce. Mais il peut également être un style de divertissement alliant chant et danse. Le Min’yô accompagnait le travailleur durant des labeurs particulièrement difficiles comme la culture des rizières ou le travail des champs. Ces chants a cappella étaient récités en solo ou parfois en groupes. A l’instar des chants qui étaient entonnés par les esclaves dans le Sud des Eta...
60 views 0 likes
by on 1 July 2019
En architecture japonaise, le Karahafu est un pignon de toit d’un aspect bien particulier. On le reconnait aisément à la forme spécifique de sa partie supérieure dont la courbe est ondulée. C’est aux charpentiers japonais, que l’on doit l’élaboration de ce style d’architecture traditionnelle, à la fin de l’ère Heian. Bien que son nom soit une référence à la Chine et notamment à la dynastie Tang, Karahafu signifiant « gable chinois », celui-ci est bien d’origine japonaise. D’ailleurs, on pe...
149 views 0 likes
by on 23 June 2019
Au Japon, dans la religion Shinto, il n’est pas rare d’avoir à son domicile ou sur son lieu de travail, un petit sanctuaire. Celui-ci porte le nom de Kamidana (Kami : divinité) ou étagère divine. On peut dire que c’est une sorte de porte d’entrée qui permet aux Kami de pénétrer dans le monde terrestre. Le Kamidana est généralement posé ou accroché sur un mur. Il se compose d’une sorte de petite armoire contenant des objets pour le culte. De part et d’autre du sanctuaire, se trouve un O-fuda (...
146 views 0 likes
by on 30 May 2019
Dans les années 1990 au Japon, apparait une nouvelle forme de composition florale : le Kokedama. Cet art floral s’inspire des techniques existantes comme le Bonsaï et l’Ikebana. Il se présente sous la forme de sphères de mousse relativement simples à réaliser et se composent, pour la méthode traditionnelle, d’argile noire (Ketoh) et rouge (Akadama). Le mélange est pétri jusqu’à l’obtention d’une pate flexible qui servira à façonner la sphère. Le choix de ou des plantes est absolument libre ; ...
71 views 0 likes
by on 1 May 2019
Inscrit depuis 2003 sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, le Bunraku est ce que l’on peut appeler un trésor culturel. Cet art regroupe à lui seul trois métiers : le narrateur, le joueur de Shamisen et le montreur ou marionnettiste. Le Bunraku est un théâtre japonais dont les personnages sont de grandes marionnettes manœuvrées par au moins trois marionnettistes. Ces poupées grandeur nature sont manipulées à vue, c'est-à-dire que les marionnettistes font évo...
140 views 0 likes
by on 24 March 2019
Très populaires à la cour impériale et notamment auprès des nobles et des samouraïs de hauts rangs, les Shirabyôshi sont des danseuses traditionnelles du douzième siècle. Appelées à tort « courtisanes », elles ne sont cependant pas des femmes de petites vertus mais bien de véritables artistes. On voit les Shirabyôshi apparaitre à la fin de l’ère Heian, période de changement culturel où l’art se féminise. La fonction connait un réel engouement auprès des femmes et nombreuses sont celles à se t...
111 views 0 likes
by on 24 November 2018
Le Manyô-Shû ou recueil des dix milles feuilles est le premier ouvrage ancien de poésie japonaise (Waka). Il est réparti en une vingtaine de tome et serait daté du VIIIème siècle. Il contiendrait pas moins de 4500 poèmes courts s’inspirant des coutumes légendaires du pays et s’articulant autour de thème comme l’amour, les voyages ou bien encore la nature. Ces écrits rédigés le plus souvent par la noblesse impériale avaient fréquemment pour sujet la nature et témoignent de l’intérêt que lui po...
71 views 0 likes
by on 19 November 2018
Ancêtres des estampes, les Otsu-e sont des peintures qui ont été très populaires durant l’ère Edo (18eme siècle). Satiriques ou morales, les Otsu-e étaient conçues par des artisans anonyme dans un style qualifié de naïf et d’enlevé ! Cet art était originaire de la région de Kyoto et plus exactement du port d’Otsu, véritable carrefour des routes commerciales en direction d’Edo. Ces images réalisées sur un papier rugueux et brun étaient puisées dans l’iconographie issue du bouddhisme ou du folk...
48 views 0 likes
by on 11 November 2018
Le Kumiko est une technique traditionnelle du travail du bois en fine dentelle. Ce style est particulier dans le fait qu’il n’utilise ni clou, ni vis, ni colle pour maintenir le treillis de bois nécessaire à sa réalisation. C’est un véritable jeu d’encastrement (le Kude) où chaque pièce à sa place comme dans un puzzle. On le retrouve dans la confection de portes coulissantes (les Fusuma), dans les portes coulissantes en papier avec treillis (les Shoji) et les ouvertures décoratives (les Ranma...
51 views 0 likes
by on 22 April 2018
Le Mingei est un mouvement artistique inspiré par le mouvement Arts & Crafts anglais. Il concerne principalement l’art de la poterie et de la céramique. Ce groupement qui prône la beauté des objets quotidiens a pour but de revaloriser l’artisanat traditionnel face à une urbanisation galopante. Créé en 1925, le Mingei met en avant les objets fabriqués en laque, en céramique, en bois, les ouvrages de ferronnerie mais aussi le textile. De grands artistes ont associé leur nom au Mingei. Les premi...
48 views 0 likes
by on 31 March 2018
Les japonais sont de grands amateurs des Hanabi Taikai, ces spectaculaires feux d’artifices qui ont lieu un peu partout dans l’archipel à la fin du mois de juillet. Des concours de la discipline sont même organisés, notamment durant le grand festival de feux d’artifices de Sumidagawa (Sumidagawa Hanabi Taikai). Il se déroule le long de la rivière Sumida (Sumidagawa), près du quartier d’Asakusa à Tokyo. Des groupes issus de la pyrotechnie s’affrontent alors à coup de gerbes aux multiples coule...
36 views 0 likes